2 photos
Voir le diapo
Black débarque en e-cinema. Après une sortie en salles annulée, le film percutant qui raconte l'histoire d'amour entre deux jeunes membres de gangs ennemis est disponible ce vendredi 24 juin sur les plateformes de VOD. Voici 3 raisons de le découvrir.

Sa sortie en Belgique avait été entourée de polémiques. Black, réalisé par Adil El Arbi et Bilall Fallah, est disponible dès aujourd'hui en e-cinéma. Black raconte l'histoire d'amour à la Roméo et Juliette de deux jeunes membres de gangs rivaux à Bruxelles.

Une plongée percutante au coeur des gangs de Bruxelles

Adapté du roman du même nom écrit par Dirk Bracke, Black est une plongée percutante et violente au coeur des gangs de la ville de Bruxelles. C'est à Molenbeek, commune bruxelloise d'où étaient originaires une partie des terroristes ayant participé aux attentats du 13 novembre, que le film a été en partie tourné. "On parle d'un sujet tel que les bandes urbaines, on est obligé de montrer aussi d'une certaine façon cette dureté à l'écran" ont confié les réalisateur en interview pour RTBF. Un besoin de réalisme qui s'explique aussi par le fait que le livre de Dirk Bracke est basé sur une histoire vraie.

Primé dans plusieurs festivals

Interdit de sortie en France après des débordements en Belgique, Black a cependant été acclamé par la critique. Présenté en avant-première au Festival du film de Toronto, il a remporté le prix découverte mais aussi le prix du public au Festival du film de Gand.

Des acteurs inconnus pour coller à la réalité

Pour incarner les personnages forts et émouvants du film, les deux réalisateurs sont allés à la rencontre d'inconnus. En effet, la plupart d'entre eux tenait leur tout premier rôle dans un long métrage. Un moyen de coller à la réalité de la rue mais aussi de proposer un film très proche de la réalité. "La plupart des jeunes connaissaient ce monde, ils savaient déjà que c'est un truc dur. Ce n'est pas pour jouer" a expliqué Billal Fallah à RTBF.

Publi-communiqué.

News
essentielles
sur le
même thème