632 plaintes déposées contre Big Brother pour une scène de sexe en direct
632 plaintes déposées contre Big Brother pour une scène de sexe en direct
Les candidats de l'émission britannique Big Brother ne se refusent rien. La preuve, deux d'entre eux ont couché ensemble en plein direct sur Channel 5. Cette scène de sexe n'a pas du tout plu aux téléspectateurs. Résultat ? 632 plaintes ont été déposées contre le programme de télé-réalité.

632 plaintes contre Big Brother

Si en France, les coucheries entre les candidats ne sont jamais (ou plutôt rarement) diffusées à l'écran, en Angleterre c'est une toute autre histoire. Le 12 juin 2016, les téléspectateurs ont assisté en direct aux ébats sexuels entre Laura Carter et Marco Pierre White Jr (fils du célèbre chef cuisinier) dans la célèbre émission, Big Brother, programmée à 21h sur Channel 5. Cette scène de sexe hyper hot non censurée et contenant des propos violents, le candidat demande à la jolie brune de "l'étrangler avec une ceinture", en a surpris plus d'un. 632 téléspectateurs ont alors rapidement porté plainte contre le programme alertant ainsi l'Ofcom, l'autorité de censure britannique.

Une enquête ouverte par l'Ofcom

Après ces nombreux signalements, l'Ofcom n'a pas eu d'autres choix que d'ouvrir une enquête afin d'identifier "si les séquences sexuelles de cet épisode de Big Brother excédaient les standards généralement acceptés à cette heure de diffusion". En tout cas, Marco Pierre White Jr, qui a désormais quitté l'aventure, "ne regrette rien de ce qu'il a fait avec Laura". Une réaction assez surprenante surtout quand on sait que le candidat est fiancé à l'extérieur avec Kim Melville-Smith.

Il émet quand même avoir quelques regrets : "Peut-être que je suis allé un peu trop loin et je suis le seul responsable. Je suis en contact avec elle, nous avons discuté et avons décidé de voir comment ça allait se passer dans les prochaines semaines en restant amis pour le moment", confie-t-il aux médias britanniques. Décidément, rien ne va plus dans le monde de la télé-réalité entre cette histoire de sexe et l'avertissement du CSA donné aux émissions comme Les Anges, Les Marseillais ou encore Le Bachelor pour leurs propos sexistes.