Benjamin Lemaire condamné pour atteinte sexuelle aggravée sur mineur de moins de 15 ans
Benjamin Lemaire condamné pour atteinte sexuelle aggravée sur mineur de moins de 15 ans
La sentence est tombée : ce lundi 24 septembre 2018, Benjamin Lemaire a été condamné à 20 mois d'emprisonnement et 3 ans de suivi socio-judiciaire, avec obligation de ne pas contacter les victimes et de s'abstenir de diffuser des messages en lien avec les faits. Néanmoins, l'ex-agent de stars pourrait bien ne pas faire de prison, sa peine étant aménageable...

Benjamin Lemaire a été reconnu coupable ce lundi 24 septembre 2018 d'atteinte sexuelle aggravée sur mineur de moins de quinze ans. En 2016, l'agent de youtubeurs et community manager de célébrités (Joey Starr, Sophie Marceau, Emmanuelle Béart) était mis en examen et placé en détention pour "corruption de mineurs de moins de 15 ans aggravée par l'utilisation d'un moyen de communication électronique" et "atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans aggravée et détention d'images pédopornographiques". Réagissant à cette mise en détention, plusieurs youtubeurs le dénonçaient, parmi lesquels Guilhem (Masculin Singulier/Hangovercuisine), Horia, Alexandre Calvez, Léa (Jenesuispasjolie), ou encore Anthonin.

20 mois de prison ferme

A l'issue de son procès ce lundi 24 septembre 2018, Benjamin Lemaire a été condamné à 20 mois de prison ferme pour atteinte sexuelle aggravée sur mineur de moins de quinze ans, corruption de ce mineur et de neuf autres, ainsi que détention et diffusion d'images pédopornographiques. Plus de 30.000 photos et près de 1.000 vidéos pédopornographiques ont été retrouvées chez lui. Pour autant, il pourrait bien ne plus faire de prison.

Une peine aménageable

Alors qu'il a déjà fait un an de prison, les 8 mois restants pourront être aménagés selon ce que décide le juge d'application des peines. Il a également été condamné à 3 ans de suivi socio-judiciaire, l'interdiction de contacter les victimes ou de publier des ouvrages au sujet des faits qui lui sont reprochés (comme son blog), au risque d'être condamné à un an d'emprisonnement. Il doit aussi payer 8 000 euros de dommages et intérêts à la mère d'une victime, ainsi que 300 euros à une autre.

News
essentielles
sur le
même thème