Battleborn, The Division, Handball 16.. nos impressions en direct de Paris Games Week 2015
Battleborn, The Division, Handball 16.. nos impressions en direct de Paris Games Week 2015
Cette année, impossible de vous déplacer jusqu'au salon Paris Games Week 2015 pour tester les futures sorties vidéoludiques ? Pas de panique ! PureBreak s'est rendu sur place et a fait travailler ses doigts sur plusieurs titres à venir, à l'image de Battleborn, The Division ou encore Handball 16. Voici nos impressions, réunies en un seul endroit !

Battleborn

Battleborn
Battleborn

Présent au salon Paris Games Week, Battleborn s'est montré à nous sous la forme d'une longue mission coop à 5 joueurs, extraite de la campagne du titre. Mais d'abord, resituons le sujet. Derrière cette prod' se cache un "heroes shooter" dont on distinguera deux parties : une partie campagne dans laquelle les joueurs affrontent des nuées d'ennemis et de boss titanesques ; et une partie PvP que nous n'avons pas pu essayer. Quoi qu'il arrive, on incarne toujours un combattant choisi parmi une 15ène de personnages aux capacités et pouvoirs différents.

De ce qu'on a essayé de la campagne à 5, Battleborn propose tout d'abord une maniabilité intuitive, associée à un système de compétences bien pensé (à chaque niveau, le joueur doit choisir entre deux capacités aux effets distincts). Les face-à-face sont tendus et les ennemis apparaissent continuellement, offrant ainsi une bonne difficulté (sans être insurmontable). Dommage que la progression soit un peu répétitive et que la direction artistique du titre, aussi cartoon soit-elle, manque un peu de finesse dans les détails et souffre encore de ralentissements.

Mais dans l'ensemble, Battleborn, attendu le 9 février 2015, mérite un peu d'attention.

The Division

The Division
The Division

Les visiteurs de Paris Games Week auront la chance de s'essayer également sur une démo de The Division, le shooter RPG et post-apo d'Ubisoft. Au programme : une session multi, en équipe de 3, dont le but est d'investir la Dark Zone (une zone hostile de Manhattan qui, pour mémoire, fait figure de champ de bataille depuis une terrible pandémie) puis d'extraire des données de celle-ci, tout en prenant soin de dézinguer les ennemis qui tentent d'interrompre l'extraction. Il faut être honnête, ces parties ne sont pas transcendantes même si le challenge est au rendez-vous, du fait que l'extraction prend du temps et peut-être interrompu par les ennemis.

Mais ce n'est pas tant du côté du gameplay que le bât blesse particulièrement. C'est surtout du côté de la partie graphique que ça fait mal. Limitation volontaire de la démo ou downgrade, nous ne sommes pas là pour lancer le débat. Mais très clairement, les Xbox One sur lesquelles tournaient la démo n'étaient pas poussées dans leurs derniers retranchements. Au premier plan, l'aliasing était notamment très prononcé. Heureusement, du côté des décors en arrière-plan, la modélisation des quartiers de Manhattan, frappés par l'hiver, en met plein la vue.

Constat mitigé donc pour cette démo de The Division, dont la sortie est prévue le 8 mars 2016.

Handball 16

Handball 16
Handball 16

Après le foot (FIFA, PES...) et le basket (NBA 2k16..), la handball débarque prochainement sur nos consoles de salon avec Handball 16. Ce titre à mi-chemin entre la simulation et l'arcade permet d'incarner les plus grandes équipes de l'univers du handball, grâce entre autres à un partenariat avec la LNH ou encore la DKB allemande. Côté gameplay, la production d'Eko Software propose des commandes intuitives via notamment un système de tutoriel affiché en temps réel et aléatoirement au dessus du sportif contrôlé.

Les joueurs chevronnés ne seront pas pour autant en reste avec la possibilité de réaliser des techniques ou mouvements plus poussés et propres à la discipline, à l'image de la roucoulette (pas de kung-fu par contre). Via le D-Pad, les joueurs peuvent aussi réaliser des percées plus spectaculaires en s'aidant de tracés affichés directement sur le terrain. Techniquement, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit de la première réalisation d'Eko Software. Les déplacements des athlètes sont ainsi un peu rigides et les animations manquent légèrement de fluidité.

A vos ballons, Handball 16 débarque le 20 novembre !

Homefront : The Revolution

Homefront : The Revolution
Homefront : The Revolution

PureBreak s'est également attardé sur la démo d'Homefront : The Revolution. Et force est de constater qu'il ne manque pas d'atouts à commencer par son gameplay. Dans l'aperçu que l'on a pu tester, on progressait au sein d'une zone industrielle - peuplée de militaires issus des forces de l'occupation - avec pour objectif la libération de plusieurs lieux importants. Une tâche parfois interrompue par les rondes ennemies ou encore par des événements aléatoires comme la destruction d'une centrale électrique, à remettre en route pour poursuivre sa capture de points.

Bien qu'il ne réinvente pas la roue, ce nouvel Homefront propose malgré tout des séquences de jeu bien rythmées et corsées (via une gestion des munitions très punitive). L'action est perpétuelle et le joueur n'aura probablement pas le temps de souffler entre chaque capture de zone. Techniquement parlant, Homefront : The Revolution offre des graphismes sympathiques mais loin d'être fous. C'est surtout du côté de la modélisation des environnements en ruine, propices à la couverture et aux échanges de tirs musclés, que le titre de démarque.

En bref, la sortie d'Homefront : The Revolution, prévue pour 2016, est à surveiller !

Sherlock Holmes : The Devil's Daughter

Sherlock Holmes
Sherlock Holmes

Comme ses prédécesseurs, Sherlock Holmes : The Devil's Daughter donnera la part belle aux enquêtes. Néanmoins la façon de les résoudre évolue. Ainsi, le joueur devra par exemple analyser des personnages de la tête au pied pour en soutirer des infos. Le titre s'articulera aussi autour d'un nouveau système de déduction. Lorsque l'on obtient suffisamment d'indices, il est possible de dresser une conclusion et ainsi clôturer son enquête (5 au total). Et selon les déductions choisies (bonnes ou mauvaises), les événements de l'intrigue - y compris la fin - changeront !

Et l'action dans tout cela ? Aux côtés de simili-phases de filature de suspects, des séquences de QTE seront aussi de la partie. Dans la démo qui nous a été montrée, il s'agissait d'interagir le plus rapidement possible avec des éléments d'un décor - en l'occurrence un pub de la City - pour prendre la fuite. Quid de la partie technique ? Malgré quelques ralentissements (il s'agissait en même temps d'une version très anticipée du jeu), ce Sherlock Holmes promet d'offrir des graphismes assez soignés, ainsi qu'une modélisation très détaillée des personnages.

Sortie prévue au printemps 2016 !

Let's Sing 2016 Hits Français

Let's Sing 2016
Let's Sing 2016

Vous êtes un inconditionnel de Singstar ? Vous pourriez bien délaisser votre PS4 et ressortir votre Wii (ou Wii U) pour Let's Sing 2016 Hits Français. Comme son nom l'indique, le jeu de chant propose cette année une version riche en tubes de l'Hexagone. Au programme : une playlist de 35 titres parmi lesquels figurent toujours des chansons internationales et surtout plusieurs hits français comme Andalouse de Kendji Girac, Boom Boom Boom de Mika, Sur ma route de Black M ou encore Bella de Maître Gims. Autre point positif du titre : son mode Tandem qui permet de chanter à tour de rôle une chanson avec un ami, et ce avec un seul micro !

Let's Sing 2016 Hits Français sort le 6 novembre prochain.

--------------------------------------------------------------

Ces quelques jeux ne représentent qu'une petite partie de ce que le salon Paris Games Week a à offrir cette année. Bien d'autres productions à venir sont à découvrir sur place, à l'image de Rise of the Tomb Raider, Call of Duty : Black Ops 3 ou encore Uncharted 4. Et vous avez jusqu'au dimanche 1er novembre pour aller les essayer !

News
essentielles
sur le
même thème