Bac 2020 : dates, contrôle continu à 100%, contrôle continu partiel... quels scénarios possibles ?
Bac 2020 : dates, contrôle continu à 100%, contrôle continu partiel... quels scénarios possibles ?
Alors que les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars dernier et que les élèves sont amenés à suivre les cours chez eux, depuis une plateforme du Cned, les élèves de Terminale sont inquiets. Le bac 2020 sera-t-il maintenu ? Reporté ? Sera-t-il composé du contrôle continu partiel ou à 100 % ? Voici les scénarios envisagés par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education Nationale.

C'est d'ici la fin de semaine que le sort du bac sera fixé pour les élèves de Terminale. Alors que la réouverture des établissements scolaires est pour l'instant espérée pour le 4 mai, au retour des vacances de printemps, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale, a rappelé en interview ce lundi 30 mars 2020 sur Europe 1 qu'il s'agissait d'un "scénario" et que rien n'était certain : "C'est un scénario, pas plus, pas moins, c'est une possibilité, ça dépend justement de l'évolution de l'épidémie. Pour qu'une telle chose arrive, il faudrait que le pic de l'épidémie soit derrière nous à ce moment-là."

Quel scénario pour le bac 2020 ?

Qu'en est-il alors pour le bac, initialement prévu du 17 au 24 juin 2020 ? Alors que les lycéens, qui suivent des cours à la maison depuis deux semaines maintenant, s'inquiètent de plus en plus, le ministre de l'Education a confirmé une nouvelle fois que l'option d'un report des épreuves n'était pas envisagée. Jean-Michel Blanquer a en effet confié la semaine dernière vouloir respecter le calendrier et maintenir le début des vacances d'été au 4 juillet. "Mon but, c'est vraiment de ne pas toucher les vacances d'été et de maintenir la date du baccalauréat tel que prévu", avait-il déclaré le 20 mars dernier. Mais maintenir le bac aux mêmes dates nécessiterait un aménagement des épreuves. Une chose est sûre, c'est qu'il "y aura une part de contrôle continu".

Contrôle continu partiel ou à 100% ?

La question est de savoir quelle part il représentera. Deux scénarios sont alors envisagés. D'abord, le contrôle continu partiel, qui s'ajouterait au maintien de 1 à 3 épreuves écrites. Il s'agirait alors des épreuves majeures de chaque série (philo pour les L, les SES en ES, les matières scientifiques en S). Autre scénario : le contrôle continu à 100%, que Jean-Michel Blanquer n'exclut pas. Au contraire : "C'est vrai que si on passe tout ou partie au contrôle continu, on va gagner du temps, donc des semaines de classe, ce qui ne sera pas négligeable." Dans tous les cas, il faudra attendre d'ici vendredi avant de le savoir : "Je donnerai la formule à laquelle nous arriverons à la fin de cette semaine. Il faut que les règles du jeu soient connues le plus possible à l'avance."

News
essentielles
sur le
même thème