Confinement : Bac 2020, examens, concours... comment ça se passe ? Les élèves inquiets
Confinement : Bac 2020, examens, concours... comment ça se passe ? Les élèves inquiets
Depuis que le gouvernement a annoncé la fermeture des établissements scolaires et universitaires à partir de ce lundi 16 mars 2020, les élèves sont inquiets : comment ça va se passer pour les examens, concours, partiels, épreuves de contrôle continu pour les élèves de 1ère (les E3C) et du bac pour les Terminales ?

C'est une situation de crise inédite que la France traverse en ce moment. Alors que la pandémie de Coronavirus continue de prendre de l'ampleur, que 127 personnes en sont mortes et que 5423 sont contaminées, la France se prépare à un confinement total. Jeudi dernier, Emmanuel Macron a notamment annoncé la fermeture de toutes les écoles, crèches, collèges, lycées et universités du pays à compter de ce lundi 16 mars 2020, jusqu'à nouvel ordre.

Le bac maintenu, un calendrier assoupli

Si les cours sont maintenus via une plateforme en ligne mise en place avec le Cned, ou les Espaces numériques de travail (ENT) propres à chaque établissement, quid des examens ? Sont-ils maintenus ou annulés ? Le ministre de l'Education nationale a confirmé que le bac était maintenu : "Nous espérons bien qu'en juin, l'épidémie sera plutôt derrière nous que devant nous", a pronostiqué Jean-Michel Blanquer vendredi matin sur France Inter.

Qu'en est-il pour les épreuves de contrôle continu pour les élèves de 1ère (les E3C) ? Jean-Michel Blanquer a annoncé un assouplissement du calendrier. Alors que la première session a pris du retard, la deuxième sera repoussée et aura lieu à partir du 20 avril, comme prévu, mais jusque fin juin et non jusqu'en mai.

Les partiels annulés ou reportés

Quant aux concours, ils sont également maintenus mais sous conditions. Les étudiants seront par exemple placés écartés les uns des autres : "Si on [les] organise de manière à mettre tout le monde à distance et qu'on respecte les règles d'hygiène, on doit pouvoir, dans un grand nombre de cas, les organiser".

Les établissements d'enseignement supérieur réfléchissent eux à des évaluations à distance pour leurs partiels. Certains ont préféré reporter ou annuler les examens, à l'instar de l'Université Toulouse 1 Capitole qui a annoncé que tous les examens prévus samedi 14 mars étaient annulés ou de Sciences Po qui a préféré reporter les galops de mars. Des mesures nécessaires mais pas suffisantes à rassurer les élèves, qui commencent à s'inquiéter.

News
essentielles
sur le
même thème