Bac 2018 : l'Algérie coupe internet dans tout le pays pour empêcher la fraude
Bac 2018 : l'Algérie coupe internet dans tout le pays pour empêcher la fraude
Alors que le Bac 2018 a débuté ce mercredi 20 juin 2018 en Algérie pour 709 000 élèves de Terminale, les autorités ont pris une mesure drastique pour éviter la fraude. Outre l'interdiction des smartphones, tablettes ou autres objets connectés, elles ont décidé de couper carrément Internet pendant les épreuves !

Si depuis ce lundi 18 juin 2018, plus de 750 000 élèves de Terminale planchent sur les épreuves du Baccalauréat en France, le concours a débuté ce mercredi 20 juin pour 709 000 élèves en Algérie. Comme chaque année, on peut s'attendre à de la triche de la part de certains élèves. Oubliez les anti-sèches cachées dans la trousse ou encore la technique de la calculatrice, les candidats regorgent d'imagination et n'hésitent pas à avoir recours à la technologie, et notamment aux montres connectées. A tel point qu'elles ont été interdites par le Ministère de l'Éducation pour les épreuves, au même titre que les smartphones. L'Algérie va encore plus loin !

Internet coupée

Outre l'interdiction des téléphones, tablettes ou autres objets connectés, l'opérateur public Algérie Telecom a décidé de couper carrément Internet pendant la première heure de chaque épreuve. Ainsi, alors que l'examen débutait ce mercredi 20 juin, tout le territoire a été privé d'internet (fixe et wifi), entre 8h30 et 9h30, 11h30 et 12h30 et l'après-midi. Une mesure prise par les autorités en réaction à la fraude massive de 2016, alors que tous les sujets avaient fuité sur les réseaux sociaux.

Une mesure radicale

Les candidats sont alors soumis aux détecteurs de métaux à l'entrée des centres. La ministre de l'Éducation Nouria Benghabrit a également précisé que des brouilleurs de télécommunications et des équipements de vidéosurveillance avaient également été installés dans les centres d'impression des sujets. Mais à peine le réseau était-il remis en marche que déjà, les sujets de l'épreuve de langue arabe ont fuité sur Facebook.

News
essentielles
sur le
même thème