Aude Destour (Miss Limousin) victime d'une lourde opération
Aude Destour (Miss Limousin) victime d'une lourde opération
Le samedi 15 décembre aura lieu en direct sur TF1 l'élection de Miss France 2019 lors de laquelle on connaîtra le nom de celle qui succèdera à Maëva Coucke. Parmi les 30 prétendantes au titre, on retrouve Aude Destour, Miss Limousin. Cette dernière s'est confiée lors d'interviews et a dévoilé qu'elle avait un passé médical compliqué et avait subi une lourde opération durant son adolescence.

Qui sera élu Miss France 2019 ? Depuis quelques jours, les Miss régionales (dont Annabelle Varane, la soeur du célèbre footballeur) sont en voyage à l'Île Maurice où elles ont passé le test de culture générale et où elles apprennent à se connaître avant la grande soirée prévue sur TF1 dans un peu plus de deux semaines. L'occasion aussi pour les jeunes femmes de se confier à la presse.

La battante Aude Destour

Ce lundi 26 novembre, c'est Aude Destour, Miss Limousin, qui fait parler d'elle. Dans plusieurs médias, la jeune femme de 24 ans s'est confiée sur son passé médical et dévoilé qu'elle était une miraculée. Comme l'explique Gala, la jeune femme a souffert d'un cancer alors qu'elle n'était qu'un bébé. "Elle n'a su qu'elle était en rémission totale qu'autour de l'âge de dix ans." écrit le magazine. En plus de cela, Aude Destour a aussi subi une lourde chirurgie de la colonne vertébrale durant son adolescence. "Un jour, je me suis réveillée d'une opération grave avec le sourire, parce que, finalement, j'étais toujours là. J'ai dû réapprendre à m'asseoir, à marcher, bref la totale. Pourtant, quand il fallait rire, danser, chanter je me donnais à fond malgré tout." a-t-elle expliqué à Paris Match.

Un combat qui l'inspire

Maintenant rétablie, Aude Destour qui est masseuse-kinésithérapeute dans la vie, souhaite s'engager auprès de ceux qui, comme elle, doivent faire face à la maladie. "Un projet qui me tient très à coeur est l'accompagnement des personnes souffrant de maladies graves. (...) Je sais combien c'est important d'être épaulé, après un cancer ou une lourde chirurgie." a-t-elle confié, toujours à Paris Match.