Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

ASAP Rocky libre mais condamné à payer des dommages-intérêts
ASAP Rocky libre mais condamné à payer des dommages-intérêts
ASAP Rocky ne retournera pas en prison. Le tribunal de Stockholm (Suède) a rendu le verdict ce mercredi 14 août 2019 : mêlé à une bagarre en Suède, l'interprète de "Praise Da Lord" a écopé d'une peine de prison avec sursis et a été condamné à payer des dommages-intérêts à la victime de 19 ans.

Le verdict est tombé pour ASAP Rocky : mêlé à une bagarre en Suède, le rappeur ne retournera pas en prison. Ce mercredi 14 août, à 14h, le tribunal de Stockholm (Suède) a reconnu le rappeur américain et deux membres de son entourage "coupables de violences" et les a "condamnés à une peine avec sursis", selon l'AFP. La durée de la période de sursis n'a pas été précisée.

Condamnés à une peine avec sursis...

L'interprète de "Praise Da Lord" avait été arrêté après une rixe qui s'était déroulée dans la capitale suédoise le 30 juin et placé en détention au motif qu'il existait "un risque de fuite" à l'étranger. Tenant à se défendre, il partageait alors des vidéos de cette bagarre, dans lesquelles il demandait aux deux jeunes hommes de s'éloigner. De nombreuses célébrités avaient alors pris son parti, à l'instar de Justin Bieber ou Kim Kardashian.

...et à payer des dommages-intérêts à la victime

Alors que son avocat a plaidé la légitime défense, les trois hommes ne se trouvaient pas, selon la justice, "dans une situation où ils avaient le droit de s'auto-défendre". Le rappeur - de son vrai nom Rakim Mayers - et ses deux acolytes ont été condamnés cet après-midi à payer des dommages-intérêts à la victime de 19 ans, à hauteur de 12 500 couronnes (soit environ 1 160 euros). Libéré le 2 août à l'issue de trois jours de procès et rentré aux Etats-Unis, il n'était pas présent lors du prononcé.

News
essentielles
sur le
même thème