Si le printemps est absolument déprimant cette année, celui-ci nous a tout de même réservé une excellente nouvelle : le retour d'Arrested Development avec une saison 4 sur Netflix. Et alors que la série était absente de nos écrans depuis 2006, elle vient de prouver que les téléspectateurs étaient impatients de la retrouver. Comment ? Grâce à un nombre record de téléchargements... illégaux.

Après nous avoir offert l'excellente série House of Cards, Netflix vient de dévoiler la nouvelle saison d'Arrested Development. Et si certains pouvaient douter de son succès après 7 longues années d'absence, les chiffres viennent de faire taire toutes les mauvaises langues. Non seulement le show est un succès sur le site de vidéo à la demande, mais surtout, il a cartonné en téléchargements illégaux.

De nombreux téléchargements

Tandis que Game of Thrones domine largement le classement des séries les plus piratées, Arrested Development n'a rien à lui envier. Oui, en l'espace de seulement 24 heures, le show a été téléchargé plus de 100 000 fois dans le monde. Un chiffre énorme ne comprenant que certains sites de torrents et ne calculant pas les visionnages en streaming.

Gagnant/Gagnant

De quoi rassurer Netflix et lui permettre de voir l'avenir sereinement. Pourquoi ? Parce qu'avec ce succès, le site va pouvoir continuer à s'exporter dans le monde en autorisant plus de pays à découvrir ses contenus (pour le moment, le site fait face à des restrictions territoriales). Ainsi, ces téléchargements illégaux devraient logiquement se reporter sur Netflix et lui faire gagner plus d'argent. Et qui dit plus d'argent dit... nouveaux épisodes d'Arrested Development. Ca tombe bien, ces derniers sont en projet et pourraient rapidement voir le jour si les acteurs sont une nouvelle fois libres !

Vous l'aurez compris, la série n'est pas prête de nous (re)quitter et on devrait se régaler encore un moment. Pour une fois que le téléchargement illégal sert à quelque chose...

Arrested Development
Arrested Development saison 4 : encore plus d'épisodes + un film à venir ? Netflix en rêve
News
essentielles
sur le
même thème