Après les bars à chats, les bar à hiboux ouvrent au Japon
Après les bars à chats, les bar à hiboux ouvrent au Japon
Alors que la France accueille tout juste ses premiers bars à chats, le Japon, de son côté, innove et surprend avec un nouveau concept de bars animaliers tout aussi insolites : les bars... à hiboux. Chouette alors !

Les apéritifs animaliers n'ont jamais autant eu la cote. La multiplication des bars à chats le prouve. Depuis l'ouverture du premier "Neko Café" en 1998 à Taïwan, le nombre d'établissement a explosé, tout d'abord en Asie puis en Europe. "Le Café des chats" à Paris rencontre notamment un beau succès. Mais au Japon, les matous se font petit à petit voler la vedette. Non pas par des Barbies mais par des... hiboux !

Un "chouette" bar

Difficile à croire, mais depuis un an environ et le lancement des premiers bars à hiboux, ce concept cartonne sur l'Archipel nippone. Des milliers de Japonais, des quatre coins du pays, peuvent voyager des kilomètres pour siroter un verre en compagnie de ces charmants rapaces diurnes dont certaines races sont parfois aussi craquantes que des chatons-nains. Des spectacles, encadrés par des vétérinaires, sont même organisés.

Hibou coucou, hibou coucou, hibou coucou hibou

Actuellement, le bar à hiboux le plus réputé du Japon se situe dans le quartier de Tsukishima, à Tokyo. Si vous êtes prêt à braver leurs grands yeux inquisiteurs, l'entrée vous coûtera 10€ environ, boisson comprise. Malheureusement, d'ici que le premier établissement équivalent voir le jour dans l'Hexagone, il sera plus judicieux de vous rendre au Puy du Fou pour espérer apercevoir de près une chouette "domestique".

(Source et images : DozoDomo)

News
essentielles
sur le
même thème