Le célèbre masque des membres d'Anonymous
Le célèbre masque des membres d'Anonymous
La "mort" de Megaupload a bel et bien engendré une World War Web et surtout énervé Anonymous. Et quand on énerve ce groupe "d'hacktivistes", on le paye souvent très cher. Après les sites du FBI, de l'Elysée, d'Hadopi ou encore d'Universal et Warner, c'était au tour de Vivendi et de Sony dimanche de s'en rendre compte e
La "mort" de Megaupload a bel et bien engendré une World War Web et surtout énervé Anonymous. Et quand on énerve ce groupe "d'hacktivistes", on le paye souvent très cher. Rihanna le découvre actuellement avec son site de fans piraté. Après les sites du FBI, de l'Elysée, d'Hadopi ou encore d'Universal et Warner, c'était au tour de Vivendi et de Sony dimanche de s'en rendre compte et de morfler. Petit point sur les actions d'Anonymous et les suites de la disparition de Megaupload.

Anonymous ne blaguait pas. Après la fermeture du site Megaupload suite à la loi SOPA, le groupe "d'hacktivistes" a mis en application sa devise : "We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us", c'est-à-dire, "Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous".

Après avoir piraté de puissants sites comme ceux du FBI, de l'Elysée, d'Hadopi, d'Universal, de Warner, ou encore des sites brésiliens, Anonymous a pris le contrôle dimanche des sites de Vivendi (qui possède Universal) et surtout de Sony.

Les artistes Sony en téléchargement gratuit

Parmi les quatre plus grands labels de musique dans le monde, Sony a vu son catalogue de séries, de films mais aussi de musiques être mis gratuitement à disposition des internautes. Concrètement, il était alors possible de télécharger gratuitement des artistes comme Alicia Keys, Avril Lavigne, Beyoncé, Britney Spears, Céline Dion, Chris Brown, Christina Aguilera, The Fray, Indochine, Jennifer Lopez, Justin Timberlake, Ke$ha, Leona Lewis, La Fouine, Michael Jackson, Pink, Ricky Martin, Sean Kingston, Sexion d'Assaut, Shakira, Tom Dice, The Ting Tings, Usher ou bien encore Whitney Houston... Du lourd donc !

Le message d'Anonymous ? Une accusation envers Vivendi "d'acte de censure et de haute trahison envers l'esprit d'INTERNET". On ne rigole pas ! Le message parle également de "pression antidémocratique auprès des gouvernements" et se termine sur un menaçant "Universal ne gagnera pas".

Sony a pour sa part eu droit à un beau message ironique. Anonymous reproche au puissant groupe son "allégeance à SOPA" et le remercie pour sa "générosité involontaire" qui permet au monde entier de profiter gratuitement de son catalogue.

Facebook, Twitter et Youtube épargnés

Anonymous ne s'arrêtera pas là. Une manifestation physique est par exemple prévue d'ici un mois en France. Selon des rumeurs insitantes, le groupe pourrait également "attaquer" des sites comme Facebook, Twitter ou encore Youtube. Pourtant, un démenti est tombé.

Sur Twitter, @YourAnonNews explique que ces sites en question sont utilisés par Anonymous pour communiquer. Il serait donc bête de leur part de les neutraliser. Une telle attaque dépopulariserait en plus le groupe aux yeux du grand public alors que certains sont d'ailleurs favorables à la fermeture de Megaupload.

Quelles seront les prochaines cibles d'Anonymous ? Difficile à dire tant le groupe semble prêt à tout pour venger Megaupload et sauver l'esprit d'Internet. La World War Web est loin d'être terminée.
News
essentielles
sur le
même thème