Deux otages français enlevés en Afghanistan ont été relâchés ce lundi 8 avril
Deux otages français enlevés en Afghanistan ont été relâchés ce lundi 8 avril
Deux otages français kidnappés en Afghanistan ont été libérés coup sur coup ce lundi 8 avril. Pierre Borghi, photographe français et Charles Ballard, salarié d'une ONG, sont respectivement restés captifs pendant quatre et deux mois. Les deux rapts, tout comme les deux libérations pourtant survenus le même jour, n'étaient apparemment pas liés.

Deux Français, un ancien humanitaire passionné de photographie et un salarié de l'ONG Acted ont été libérés ce lundi 8 avril. Ils avaient été kidnappés en Afghanistan, il y a respectivement quatre et deux mois. Avec ces deux libérations, ce sont les deux derniers otages français d'Afghanistan qui ont retrouvé le chemin de la liberté.

Deux otages libérés le même jour

Les deux enlèvements, survenus à deux mois d'intervalle, n'étaient pas liés, pas plus que leur libération ce lundi 8 avril. Pierre Borgi, 29 ans, ancien humanitaire et photographe indépendant, avait été kidnappé à Kaboul en novembre dernier, alors qu'il réalisait un projet photographique. La police afghane l'a retrouvé à Maydan Shar vers 21h dimanche. "Apparemment, il avait échappé à ses ravisseurs" raconte Shoaib Sharifi, le directeur de la force de protection publique afghane, comme le rapporte Le Monde.

Plus d'otages français en Afghanistan

L'AFP a confirmé la libération d'un autre otage Français. Charles Ballard, 30 ans, salarié de l'ONG Acted avait été kidnappé à Kaboul le 27 janvier dernier alors qu'il se rendait à son travail en 4x4. Ce rapt avait particulièrement choqué les expat' de Kaboul car il s'était produit dans un quartier relativement tranquille de la capitale où siègent de nombreuses organisations étrangères. Les deux journalistes de France 3 Stéphane Taponier et Hervé Guesquière, enlevés en Afghanistan en décembre 2009 avaient, quant à eux, du attendre 18 mois avant d'être libérés. Charles et Pierre étaient les deux derniers otages retenus dans le pays. Mais quinze otages Français sont toujours captifs dans le monde dont la famille Moulin-Fournierkidnappée le 19 février au Cameroun.


Dans l'actu aussi : Valérie Trierweiler : énervée par l'attitude d'un caméraman, elle le recadre / Corée du Nord : les étrangers du Sud invités à évacuer

News
essentielles
sur le
même thème