Ademo (PNL) jugé pour "rébellion" et "outrage" : le rappeur finalement relaxé
Ademo (PNL) jugé pour "rébellion" et "outrage" : le rappeur finalement relaxé
En septembre 2020, Ademo a subi une arrestation musclée dans les rues de Paris. Et alors que deux mois de prison (sous bracelet) étaient requis pour "rébellion", "outrage" et "usage de stupéfiant", le rappeur a finalement été relaxé de toutes poursuites judiciaires. Il est donc déclaré non coupable dans cette affaire.

Ademo relaxé

Alors que Moha La Squale a été condamné à 6 mois de détention à domicile, suite à son arrestation musclée en juin 2020, et Brahim Bouhlel a 1 an de prison ferme au Maroc, Ademo, lui, vient de voir son affaire pour "outrage" et "rébellion" prendre un nouveau tournant.

Le 14 avril 2021, le tribunal a requis deux mois de prison ferme, à effectuer sous bracelet électronique, tandis que le Parquet de Paris a demandé cinq mois de prison avec sursis et 1 000 euros d'amende, mais la nouvelle audience, tenue ce 5 mai, a décidé d'un tout autre verdict. D'après les infos de l'AFP, le membre de PNL a finalement été relaxé grâce à une "exception de nullité des procès verbaux d'interpellation". Les poursuites judiciaires contre Ademo sont donc abandonnées !

Une arrestation musclée qui avait choqué

Les faits remontent à septembre 2020. le frère de N.O.S a été interpellé par la police alors qu'il consommait des substances illicites aux côtés de sa femme et de son fils en poussette dans le quartier d'Alésia, dans le 14e arrondissement de Paris.

Refusant d'obtempérer, Ademo a alors été plaqué au sol par les policiers puis emmené en garde à vue. Il a été libéré le lendemain. Son arrestation musclée, filmée par des témoins présents et relayée sur les réseaux sociaux, a pas mal choqué à l'époque : "Il se serait bien passé de cette publicité. Son arrestation était complètement disproportionnée", a confié l'avocat du rappeur au mois d'avril.

PNL
Ademo (PNL) jugé pour "rébellion" et "outrage" : le rappeur finalement relaxé
Ademo (PNL) jugé pour "outrage" et "rébellion" : 2 mois de prison ferme (sous bracelet) requis
Ademo (PNL) libéré après son arrestation musclée : son jugement programmé
PNL dévoile enfin sa collaboration avec Netflix, leurs fans déçus !
voir toutes les news de PNL Découvrir plus d'articles