9-1-1 saison 1 : Oliver Stark (Buck) a failli être pompier dans la vie !
9-1-1 saison 1 : Oliver Stark (Buck) a failli être pompier dans la vie !
La semaine dernière sur M6, vous avez pu découvrir les premiers épisodes de la saison 1 de 9-1-1, nouvelle série produite par Ryan Murphy qui s'intéresse à divers personnages appelés en renfort via le numéro d'urgence "911". On y retrouve des standardistes, des policiers mais aussi des pompiers. Parmi eux, Evan Buckley surnommé Buck et incarné par Oliver Stark. Mais saviez-vous que l'acteur avait failli être réellement pompier dans la vie ?

C'est l'une des nouveautés qui cartonne aux Etats-Unis. Lancée en janvier 2018 sur FOX aux Etats-Unis (la seconde partie de la saison 2 vient tout juste de reprendre), 9-1-1 qui est en partie inspirée de vidéos postées sur YouTube a attiré près de 10,7 millions de téléspectateurs pour sa saison 1, un très joli score !

Oliver Stark a failli abandonner la comédie pour devenir pompier

Acteur depuis 8 ans, le britannique Oliver Stark s'est fait remarquer dans Luther et Casualty avant de tenir un rôle dans la série Into the Badlands entre 2015 et 2017. Après son départ du show à la fin de la saison 2, l'acteur a un peu galéré avant de retrouver un emploi dans la comédie et a confié avoir même failli baisser les bras. Dans un tweet depuis supprimé, il avait expliqué avoir songé à ne plus être acteur et à devenir pompier... avant de se voir proposer le rôle de Buck dans 9-1-1. C'est d'ailleurs en faisant des recherches pour devenir pompier qu'il a d'abord entendu parler de la série a-t-il confié à TvShow Patrol. Finalement, Oliver Stark n'a pas eu besoin de se reconvertir puisqu'il a obtenu le rôle de Buck.

Même s'il joue un pompier dans la série, Oliver Stark a confié ne pas avoir suivi d'entraînement particulier pour incarner Buck. Il ne s'est d'ailleurs même pas entraîné avec de vrais pompiers ! Cependant, l'acteur avoue passer plus de temps en salles de sport mais pas seulement pour avoir des muscles qui le rendraient plus impressionnant à l'écran. "Quand on participe à une série, il y a de la pression pour avoir un certain physique ou bien ressembler à ce à quoi les pompiers ressemblent à la télé. Pour moi, c'était plus une question de : 'Pourrais-je porter ce sac sur mon dos et tenir le coup ?'" a-t-il confié à Media Village. On ne va pas s'en plaindre !