Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

6ix9ine inculpé pour racket : DJ Akademiks nie avoir balancé le rappeur à la police
6ix9ine inculpé pour racket : DJ Akademiks nie avoir balancé le rappeur à la police
6ix9ine a-t-il été trahi par l'un des membres de son équipe ? D'après les dernières infos sur l'affaire judiciaire, le rappeur, inculpé pour racket notamment, aurait été balancé par un proche à lui et il s'agirait de DJ Akademiks. Des accusations rapidement démenties par le principal concerné.

Les rebondissements dans l'affaire de 6ix9ine sont apparemment loin d'être terminés : menacé par un gang, il a été transféré dans un autre établissement fédéral, son procès est fixé au 4 septembre 2019, il risque jusqu'à 32 ans de prison voire la perpétuité et on apprend aujourd'hui que l'un de ses proches l'aurait dénoncé. Une taupe se trouverait parmi son équipe et cette dernière aurait balancé à la police des infos compromettantes sur l'histoire de racket (un des 17 chefs d'accusation contre lui). D'après Shotti, l'ex-manageur de Tekashi 69, le coupable serait DJ Akademiks.

"Toutes ces accusations sont un choc pour moi"

DJ Akademiks aurait aussi balancé aux autorités que la team de l'interprète de "FEFE" souhaitait sa mort, mais le principal concerné nie formellement ces accusations : "je viens juste de lire que je risquais des charges pour obstruction fédérale et que le FBI serait en train de me mettre la pression. C'est à mourir de rire. Faut que vous arrêtiez d'écouter les personnalités médias débiles et les blogs fallacieux qui essaient de se faire de l'argent sur une grosse histoire. Je devrais tous vous poursuivre pour diffamations", a-t-il posté sur Twitter.

Le pote de 6ix9ine a ensuite affirmé auprès de TMZ n'avoir "aucun lien avec cette affaire pénale contre Daniel Hernandez et les autres accusés" : "je les considère comme de bonnes personnes", explique-t-il avant d'ajouter : "toutes ces accusations, qui ne m'impliquent pas, sont un choc pour moi. Je n'ai jamais été interrogé ni même coopéré à ce sujet. Je ne suis qu'un journaliste."

De son côté, le gouvernement fédéral aurait obtenu le nom de DJ Akademiks par le biais de l'avocat de Shotti sauf que ce dernier dément toute implication : "je n'ai jamais fait de déclaration publique à ce sujet. Toute déclaration qui me serait attribuée est fausse. Je n'ai accordé à personne une interview à propos de cette affaire", a-t-il expliqué à TMZ. Une affaire non résolue donc.

News
essentielles
sur le
même thème