Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2 photos
Voir le diapo
Une separation d'Asghar Farhadi, metteur en scène iranien, vient de sortir en salle de cinéma. Ce drame qui met en scène deux couples très différents brosse en fait le portrait "d'une société bloquée" (Le Monde) et d'un pays séparé en deux univers : l'un libéral et l'autre traditionnel.

Une separation d'Asghar Farhadi, metteur en scène iranien, vient de sortir en salle de cinéma. Ce drame qui met en scène deux couples très différents brosse en fait le portrait "d'une société bloquée" (Le Monde) et d'un pays séparé en deux univers : l'un libéral et l'autre traditionnel. Ours d'or à berlin en 2011. Purefans News by Adobuzz vous en dit plus sur ce nouveau trésor du cinéma iranien !


Synopsis : Lorsque Simin décide de quitter son mari, Nader engage une aide-soignante pour s'occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari, un homme psychologiquement instable qui décide de lui faire un procès parce que sa femme a fait une fausse couche ... Nader est-il responsable de sa fausse couche et, selon la loi iranienne, coupable de meurtre ?

Derrière ce scénario se cache en fait une vraie analyse de la société iranienne. La séparation, c'est l'histoire d'opposition de deux couples. L'un libéral et aisé qui crie son innocence et l'autre traditionnel et modeste qui réclame justice. Ces deux couples sont en fait le miroir d'une société divisée, déchirée, séparée en deux mondes opposés qui ne feront peut-être jamais la paix.

Une séparation est le cinquième film d'Asghar Farhadi, après A propos d'Elly qui a connu un franc succès en France.

La bande-annonce :
 



News
essentielles
sur le
même thème