Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2 photos
Voir le diapo
La mort d'Oussama Ben Laden a été annoncée ce matin lundi 2 mai 2011, par Barack Obama, et voici une vidéo de son discours. Depuis c'est l'ébullition sur Youtube, Wikipedia et Facebook. De plus, une photo du cadavre présumé circule, mais c'est un fake. Purefans News by Adobuzz revient sur

La mort d'Oussama Ben Laden a été annoncée ce matin lundi 2 mai 2011, par Barack Obama, et voici une vidéo de son discours. Depuis c'est l'ébullition sur Youtube, Wikipedia et Facebook. De plus, une photo du cadavre présumé circule, mais c'est un fake. Purefans News by Adobuzz revient sur cet évènement qui ébranle le web.


Crédit : Abaca

Premier "élément" à avoir été touché par la mort de Ben Laden : sa page Wikipedia, et ce, dès les premiers moments de la journée. Ainsi dès le matin, Wikipedia précisait que l'article traite d'une personne morte récemment et qu'il peut donc y avoir de nombreux changements. Wikipedia appelle par ailleurs à écrire au présent pour les éléments ajoutés, et à remplir la chronologie.
Un petit retour sur cette page Wikipedia permet aussi de se rappeler qu'en 2002, 2006 et 2008, il y avait déjà eu une rumeur de mort du leader d'Al-Quaida.

Concernant Youtube, on peut voir une multiplication de vidéos diverses et variées. Du discours de Barack Obama en passant par des vidéos fantaisies (extraits de South Park notamment) ou encore la photo Fake du cadavre de Ben Laden, qui passe en boucle. D'autres se mettent face à la webcam et partagent leur joie ou soulagement.

Le fameux discours de Barack Obama



La photo du cadavre de Ben Laden, qui est un photo montage



Pour Facebook, l'engouement est aussi énorme. Certains sont de mauvais goût ("Si tu regrette que ben laden soit mort" par exemple), alors que d'autres se moquent ("Ben Laden mort?). Plus généralement, on voit plutôt des groupes qui fêtent l'évènement ("Ben Laden est mort!! Un grand jour pour l'humanité!!"). Le buzz Ben Laden est loin d'être fini ...

News
essentielles
sur le
même thème