"Pookie" : Aya Nakamura dévoile son remix avec le rappeur US Lil Pump
Si vous en doutiez encore, Aya Nakamura vient une fois de plus de prouver qu'elle pèse dans le game, en France et à l'international ! La chanteuse a en effet dévoilé le remix de son titre "Pookie" en featuring avec un célèbre rappeur américain : Lil Pump ! Une collaboration qui fonctionne assez bien !

"Blah blah blah Pookie, ferme la porte y'a la Pookie dans l'side". Si vous avez les paroles de "Pookie" d'Aya Nakamura en tête quasiment tous les jours, c'est normal, la chanson passe partout : à la radio, en soirée... et ce n'est pas prêt de se calmer ! Après "Djadja", "Pookie" est un véritable hit en France, mais aussi bientôt à l'international. Et pour cause, Aya Nakamura vient de dévoiler le remix de son dernier tube avec le rappeur américain Lil Pump, confirmant ainsi les rumeurs !

Un remix qui cartonne déjà

Sur ce remix, l'auteur de "Gucci Gang" lance des "Pookie" par-ci par-là et a droit à son propre couplet : "Ooh, I'm on (I'm on)/ Six chains on like Post Malone (Posty)/ Bitch, go do your thing (Uh-huh)/ I don't know you, you ain't gang, gang, gang (Gang, gang)/ Thousand dollar pants, Alexander McQueen". Preuve que la renommée d'Aya n'est plus à prouver : en quelques heures seulement, la vidéo compte déjà plusieurs milliers de vues.

Reste à voir si le rappeur américain fera la surprise de monter sur scène lors de la tournée des Zénith qu'Aya entame à l'automne 2019. En tout cas, il ne fait pas de doute que Neymar, Sam Smith et Rihanna vont une nouvelle fois s'ambiancer et se déhancher sur ce son !

Aya Nakamura
Aya Nakamura célibataire ou en couple ? Cette confidence qui semble donner la réponse
"Ne reviens pas" de Gradur et Heuss L'enfoiré, titre le plus écouté le soir du Nouvel An
Aya Nakamura réagit aux critiques sur son comportement : "Je suis hyper simple"
Aya Nakamura à l'affiche de Coachella 2020 : les internautes n'en reviennent pas
voir toutes les news de Aya Nakamura Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème