Kendall Jenner, une Kim Kardashian 2.0 ?