En redressement judiciaire depuis le 14 janvier dernier, Virgin Megastore devra se trouver un nouveau propriétaire. Le plan de redressement présenté mercredi 20 février n'a pas convaincu. La chaine de magasins culturels sera donc vendue dès demain et les potentiels racheteurs auront jusqu'au 5 avril pour dégainer leur

En redressement judiciaire depuis le 14 janvier dernier, Virgin Megastore devra se trouver un nouveau propriétaire. Le plan de redressement présenté mercredi 20 février n'a pas convaincu. La chaine de magasins culturels sera donc vendue dès demain et les potentiels racheteurs auront jusqu'au 5 avril pour dégainer leur offre.

Bientôt un nouveau proprio pour Virgin
Il y a encore six mois, tout semblait aller pour le mieux pour le concurrent de la FNAC. Les concerts se succédaient attirant les fans par centaines, toujours prêts à faire le pied de grue devant l'enseigne, comme pour le showcase de Shy'm le 5 juillet 2012. Mais c'est fini. Virgin Megastore va devoir être vendu. Le plan de redressement présenté par la direction lors du comité d'entreprise extraordinaire, mercredi 20 février, n'aura pas suffit. Il prévoyait la fermeture d'une dizaine de magasins, la réduction de la taille des boutiques restantes et la suppression de 500 postes. Mais les experts ont rendu leur avis. Selon eux, cette solution ne permettrait pas "de constituer un réseau suffisamment rentable de manière pérenne".

Virgin en vente dès demain
Ainsi si Virgin veut continuer à vivre, il ne lui reste qu'une dernière chance : être racheté. L'appel d'offres pour la reprise du groupe sera lancé demain. Les potentiels racheteurs auront alors jusqu'au 5 avril pour dégainer leur offre. Ils pourront choisir de sauver la totalité ou seulement une partie des 26 magasins et du siège, à l'image de Micromania et Game Cash qui se sont partagés seulement une petite partie des 157 boutiques GAME. Dans un communiqué publié mercredi, le groupe a précisé que les offres pourront émaner de repreneurs étrangers afin "que soient privilégiées les offres les mieux disantes en matière sociale".