Valérie Trierweiler n'a pas franchement la cote auprès des Français. Dans un sondage publié dans le magazine VSD ce jeudi 4 octobre, la compagne de François Hollande recueille 67% d'opinions défavorables. Un record pour une Première dame. Mais son interview accordée à Ouest-France, dans laquelle elle s'excuse pour son

Valérie Trierweiler n'a pas franchement la cote auprès des Français. Dans un sondage publié dans le magazine VSD ce jeudi 4 octobre, la compagne de François Hollande recueille 67% d'opinions défavorables. Un record pour une Première dame. Mais son interview accordée à Ouest-France, dans laquelle elle s'excuse pour son message Twitter en soutien à Olivier Falorni (le candidat dissident qui a battu Ségolène Royal aux dernières législatives), pourrait peut-être changer la donne.

Cinq mois après l'élection de François Hollande comme Président de la République, les Français ont tranché : ils ne portent pas Valérie Trierweiler dans leur coeur. 67 % des personnes interrogées par Harris Interactive ont une mauvaise opinion d'elle, dont 24 % ont eu une "très mauvaise opinion". Bref, ce n'est pas le grand amour.

D'ailleurs, le magazine affirme que c'est la première fois qu'une Première Dame est aussi impopulaire dans l'histoire de la Ve République. En comparaison, Carla Bruni, elle aussi First Lady 2.0, recueillait encore 66% d'avis favorables en 2011, trois ans après ses premiers pas à l'Elysée.

Mais Valérie Trierweiler va peut-être pouvoir remonter la pente. Si, selon Harris Interactive, son image a pris un coup depuis mi-juin et l'affaire du tweet, la Première dame a fait le nécessaire pour être pardonnée. Dans Ouest-France, la journaliste a ainsi assuré que son message était une erreur, et a déclaré comprendre la polémique autour de son éventuelle participation à la nouvelle chaîne D8.

Grâce à son mea-culpa, Valérie Trierweiler va-t-elle réussir à reconquérir les Français ? Rien n'est perdu, surtout qu'en mai dernier, une majorité de Français semblait plutôt l'apprécier selon un sondage publié dans Grazia. Preuve que le vent tourne !

Valérie Trierweiler
Brahim Zaibat renommé ZEBDA par Valérie Trierweiler : "ça m'a fait rire"
Youporn : Valérie Trierweiler, future ambassadrice du site pornographique ?
Brahim Zaibat revient sur sa danse "buzz" avec Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler : elle devra verser 5 000 euros aux auteurs de La Frondeuse
voir toutes les news de Valérie Trierweiler Découvrir plus d'articles