La YouTubeuse Myka Stauffer annonce avoir abandonné son fils autiste adopté
C'est une lourde nouvelle que la YouTubeuse Myka Stauffer et son mari James ont annoncé sur YouTube le 26 mai 2020 : ils ont abandonné leur fils autiste, Huxley, trois ans après son adoption en Chine. En pleurs, le couple, déjà parents de 4 enfants, révèle qu'il était devenu trop difficile de subvenir à ses besoins spéciaux, ils lui ont donc "trouvé une autre famille".

"Nous n'avons jamais voulu en arriver là"

Depuis trois ans, les internautes peuvent suivre l'histoire touchante de Huxley, un petit garçon autiste, sur la chaîne YouTube de sa maman adoptive, Myka Stauffer. Mais ce 26 mai 2020, ils ont appris une nouvelle inattendue : l'enfant vit désormais dans une autre famille. La YouTubeuse et son mari James ont expliqué la raison de cette décision avec beaucoup d'émotions : "C'est sûrement la vidéo la plus dure que nous avons eu à tourner (...) Lorsque Huxley est arrivé chez nous, il avait des besoins spéciaux dont nous n'étions pas au courant."

Le jeune papa confie ensuite : "Nous n'avons jamais voulu en arriver là. On a essayé de subvenir à ses besoins et l'aider le plus souvent possible... On l'aime vraiment." En larmes, Myka Stauffer poursuit : "Il n'y a pas un gramme de mon corps qui n'aime pas Huxley. Après plusieurs évaluations et de nombreux avis médicaux, nous sentions qu'il avait besoin d'une autre structure pour ses besoins médicaux. Est-ce que j'ai l'impression d'être une mère ratée ? Oui, à 500%" Mais quand vous me dites des choses méchantes, cela rend tout cela encore plus douloureux."

Une décision qui fait polémique

Les parents de 4 enfants tiennent à rassurer les internautes : "Aujourd'hui il est heureux, il va très bien, sa nouvelle maman est une professionnelle médicale et elle lui correspond très bien." Même si Huxley est épanoui dans sa nouvelle famille, la décision de Myka Stauffer et son mari James fait polémique : certains twittos accusent le couple d'avoir utilisé leur fils adoptif pour augmenter leur nombre de followers et faire des placements de produits. Ils ont d'ailleurs lancé une pétition sur le site Change.org pour démonétiser toutes les vidéos YouTube avec le petit garçon adopté en Chine.