5 photos
Voir le diapo
Encore une journée "normale" au pays de l'Oncle Sam. Un père de famille, qui avait perdu la garde de ses enfants en appelant l'un d'eux Adolf Hitler, n'a rien trouvé de mieux que de demander un droit de visite...en uniforme nazi. L'habit ne fait pas le moine ? Dans cette situation pourtant, les juges pourraient en décider autrement.

Les années défilent mais l'ombre du nazisme plane toujours. Et quand ce ne sont pas des fantômes du passé qui resurgissent comme l'épisode "Horst Tappert", l'acteur de Derrick qui était en réalité un ancien SS (révélation qui a conduit les chaînes allemandes et françaises à stopper la diffusion du programme), ce sont des événements plus récents qui font parler d'eux à l'image d'un footballeur grec radié à vie pour un salut nazi.

Père d'un petit Hitler

Des dérapages que l'on constate également aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, Heath Campbell, un père de famille qui a perdu la garde de ces quatre enfants car il leurs avait donné des prénoms inspirés du nazisme, est ainsi apparu au tribunal de Flemington dans l'est du New Jersey...en uniforme nazi. Son objectif : obtenir l'autorisation de visiter Adolf Hitler, JoyceLynn Aryan Nation et Honzlynn Jeannie, les trois aînés qu'il n'a pas vus depuis 2 ans. La petite quatrième, baptisée Heinrich Hons, leur a également été retirée à la naissance en 2011.

Une défense discutable

"J'aime mes enfants, je veux être leur père" a expliqué Heath Campbell devant les caméras de la chaîne NBC 10, dans son costume pour le moins déstabilisant, arborant une moustache typiquement hitlérienne. "Je n'ai jamais fait de mal à mes enfants. Je leur ai simplement donné un prénom, et je ne pense plus que c'était bien" expose-t-il sa défense. Pourquoi donc réduire ses chances de les revoir un jour en exposant publiquement son attachement au nazisme ? "Si ce sont de bons juges et de bonnes personnes, ils regarderont à l'intérieur et ne s'arrêteront pas à l'apparence" espère le patriarche.

Retrouvez le reportage de NBC 10 dédié à cette affaire dans notre diaporama.