Accusé d'agressions sexuelles par deux ex-petites amies, le youtubeur Syndicate dément
Accusé d'agressions sexuelles par deux ex-petites amies, le youtubeur Syndicate dément
Célèbre youtubeur et streamer britannique, Syndicate, de son vrai nom Tom Cassell, a été accusé par Natalie ZombiUnicorn Casanova et KaitlinWitcher, deux anciennes petites amies, d'avoir abusé d'elles. Se disant sous le choc, il a démenti ces accusations.

Les langues se délient et les accusations se font de plus en plus nombreuses ces dernières semaines sur les réseaux sociaux.De racisme comme l'a été Lea Michele, mais aussi d'agressions sexuelles, vraies ou fausses. Comme Ansel Elgort, Justin Bieber, ou encore Cole Sprouse qui ont démenti les accusations dont ils faisaient l'objet, le youtubeur Syndicate, de son vrai nom Tom Cassell, a lui aussi nié les récits de ZombiUnicorn et KaitlinWitcher, deux anciennes petites amies qui l'accusent d'avoir abusé d'elles.

La joueuse twitch ZombiUnicorn accuse le youtubeur Syndicate d'avoir abusé d'elle

Dans une vidéo partagée le 21 juin 2020 sur Twitter, Natalie Casanova, alias ZombiUnicorn a accusé le youtubeur Syndicate d'avoir sexuellement abusé d'elle. L'agression aurait eu lieu alors qu'ils travaillaient ensemble sur l'émission Legends of Gaming, un tournoi entre youtubeurs en 2016. Elle explique qu'ils avaient une relation consentie mais que la relation est devenue non consentie à un moment donné : "il a dit qu'il n'avait pas de préservatif, j'ai alors dit qu'on pouvait continuer s'il jouissait en dehors, parce que je ne prenais pas de contraception féminine. Au moment venu, j'étais au dessus de lui, il disait qu'il allait jouir. J'allais me retirer et il m'a retenue physiquement, de manière à ce que je ne me retire pas de lui. Je l'ai giflé et lui ai dit "non, arrête !". D'autant qu'elle aurait trouvé plus tard des préservatifs dans sa salle de bain. Voulant d'abord rester ami avec lui "à cause de sa position de pouvoir", elle a ensuite décidé de le bloquer. Ce n'est pas tout : elle l'accuse également d'avoir partagé des photos intimes d'elle sans sa permission.

Une 2e ex-petite amie l'accuse également

Ce n'est pas la seule à témoigner contre lui. Son ex-petite amie KaitlinWitcher a elle aussi accusé le youtubeur britannique d'abus sexuel. Après avoir expliqué qu'il était son premier petit ami, elle revient sur un incident qui s'est déroulé en décembre 2012 dans une chambre d'hôtel de Los Angeles. Malgré ses multiples refus de "faire des choses" avec lui, il aurait abusé d'elle sans son consentement.

"Sous le choc", le youtubeur dément

Des accusations que le steamer dément. Dans un tweet, le steamer britannique parle de "fausses accusations" faites contre lui : "Honnêtement, je ne sais pas quoi dire de toutes ces allégations faites contre moi. Je suis en état de choc. Sérieusement. Je voudrais réagir à tout ce qui a été dit. Je m'exprimerai quant à toutes ces fausses accusations dans les prochains jours".

News
essentielles
sur le
même thème