Par Guillaume Narduzzi Rédacteur musique
Après plusieurs crochets par le monde du journalisme culturel, Guillaume a fini par se spécialiser dans le rap français et la techno. Toujours en train de mater une série obscure ou d’écouter un remix douteux, il s’intéresse un peu à tout. Et beaucoup à rien.
16 photos
Le groupe Outkast formé par André 3000 et Big Boi a marqué les années 1990 et le début des années 2000 avec des tubes internationaux. Pourtant, ils n'ont jamais souhaité surfer sur leur succès, et ce n'était pas forcément une bonne affaire d'un point de vue financier.

Le hip-hop a explosé dans les années 1990 et il doit énormément à Outkast. Le groupe originaire d'Atlanta a eu une immense influence, notamment en incorporant de nombreux autres registres musicaux à leur proposition artistique. Mais ils ne sont pas contentés d'un succès d'estime puisqu'ils comptent à leur actif des tubes inoubliables au début des années 2000.

On peut notamment penser à Ms. Jackson ou So Fresh, So Clean, mais le duo formé par Big Boi et André 3000 s'est surtout fait connaître du grand public avec Hey Ya!. Un véritable hit qui dépasse le milliard de streams sur Spotify et cumule plus de 650 millions de vues sur YouTube, notamment grâce à son clip resté dans les mémoires et un refrain entêtant au possible.

>> Gazo et "son physique très féminin", Hamza en "couple" avec SCH : Philippe Katerine juge le rap français et c'est déjà légendaire <<

100 millions de dollars de perdus ?

Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, le groupe n'a pas forcément capitalisé sur ce succès comme il aurait pu le faire. Ils auraient ainsi pu gagner un sacré paquet d'oseille s'ils avaient continué à se produire sur scène - ce qu'ils n'ont pas fait donc. C'est du moins ce qu'affirme Big Gipp de Goodie Mob, un autre groupe pionnier du hip-hop d'Atlanta, qui a donné sa version des faits dans l'émission VladTV.

D'après lui, c'est André 3000 qui a calmé les ardeurs de tout le monde. "Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que lorsqu'il a fait Hey Ya! (André 3000, ndlr), il a accédé à une sphère aux côtés d'artistes comme Lenny Kravitz. Il est entré dans la catégorie du Rock & Roll. Les gens te regardent en se disant : 'Waou, tu as failli faire un truc comme les Beatles et tu as mis du rap dessus'. Donc l'industrie s'est dit : 'Mon gars, si tu peux nous donner encore 10 titres similaires, laisse tomber !'. C'était un peu comme passer du statut de rappeur célèbre à celui de Lenny Kravitz. C'était genre : 'Oh, mince. C'est tout un autre délire'. Toute la couverture médiatique qui a accompagné sa transformation en artiste et la masse de travail qu'il a dû assumer à ce stade l'ont poussé à se dire : 'P*tain de m*rde'. C'est pour cette raison qu'il lui a fallu tant de temps pour monter sur scène (...) Ils ont probablement refusé 100 millions de dollars rien que pour les concerts", argumente l'artiste.

>> Aussi lunaire que pertinent : on a testé Chat GPT sur le rap français, ça a vite dérivé sur l'engagement politique et la gentrification <<

Il faut dire que le groupe a marqué une pause en 2007 pour que chacun des membres puisse suivre ses projets solo. Outkast a tout de même fini par se reformer en 2014, le temps d'offrir au public une tournée mondiale d'une quarantaine de dates. Mais depuis 2003, ils n'ont plus sorti moindre album commun, au grand regret de leurs nombreux fans.

Outkast
Outkast de retour : 40 concerts de prévus en 2014... et un possible album ?