Snapchat : sa nouvelle charte de confidentialité fait polémique
Snapchat : sa nouvelle charte de confidentialité fait polémique
Il y a quelques jours, Snapchat a mis à jour sa charte de confidentialité. Un texte qui ne plaît pas à tout le monde puisqu'il explique que l'application peut entre autres "stocker" ou encore "diffuser" les photos partagées via son service. Face aux critiques et à un début de polémique, Snapchat vient finalement de rassurer ses utilisateurs !

Vos photos Snapchat en danger ?

Depuis la montée en puissance des réseaux sociaux, les internautes font très attention aux chartes de confidentialité des sites qu'ils fréquentent, et ce afin d'être certains que leurs informations ne sont pas vendues aux premiers venus ou réutilisées sans leur consentement. C'est pourtant ce que semble stipuler la charte de confidentialité de Snapchat, mise à jour récemment en marge du déploiement de se nouvelles fonctionnalités.

Certaines personnes ont en effet pris peur après avoir découvert qu'en utilisant l'appli qui rendrait heureux, il lui accordait une "licence gratuite pour héberger, stocker, utiliser, afficher, reproduire, modifier, adapter, éditer, publier, créer des contenus dérivés, exécuter publiquement, diffuser, distribuer, promouvoir, exposer, afficher publiquement le contenu [partagé] sous n'importe quelle forme et sur n'importe quel média ou méthode de distribution". Pour faire simple, rien n'empêcherait à Snapchat de piocher dans vos clichés et de les utiliser pour faire sa propre promo.

>> Snapchat, Facebook, Candy Crush... quelles sont les 20 applis les plus téléchargées en France ?

L'application rassure ses utilisateurs

Cible de nombreuses critiques, Snapchat vient de publier un billet dans lequel il réagit à la polémique et rassure les "Snapchatteurs". "Les Snaps et Chats que vous envoyez à vos amis restent du domaine privé. Notre politique de confidentialité indique toujours que ces messages sont automatiquement effacés de nos serveurs dès que nous détectons qu'ils ont été vus ou qu'ils ont expirés", rappelle ainsi la société. Et de préciser que cette "licence" sert avant tout à publier des Snaps dans les Live Stories. Snapchat révèle enfin avoir mis à jour ses conditions afin de se protéger de possibles dérives de ses nouvelles options comme la monétisation récente des replays.

News
essentielles
sur le
même thème