She-Hulk : Avocate, la dernière série Marvel, a été lancée ce jeudi 18 août sur Disney+. En plus de la double dose de Hulk, les fans peuvent également s'attendre à beaucoup d'humour. Rien de bien nouveau sous le soleil du MCU ? Et si car le show avec Tatiana Maslany ouvre de nouvelles portes en matière de comédie.

L'univers cinématographique Marvel n'a cessé d'évoluer depuis sa création avec Iron Man en 2008. Des films où se croisent nos héros comme Avengers ont suivi, suivis de séries sur Disney + (WandaVision, Loki, Hawkeye entre autres), et depuis Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness ont ouvert le "Marvel Multiverse", où à peu près tout semble possible.

Pourquoi She-Hulk fait tomber les frontières du MCU

She-Hulk : Avocate va encore plus loin et ouvre même la porte du monde réel. Car si le soi-disant quatrième mur (c'est-à-dire le mur imaginaire entre le public et les personnages) n'a été franchi par le MCU que dans des cas exceptionnels, s'adresser au public dans la nouvelle série Marvel fait partie du concept. On a pu s'en rendre compte dans les bandes-annonces, dans lesquelles le personnage principal, joué par Tatiana Maslany, regarde droit la caméra et fait des commentaires qui s'adressent directement aux téléspectateurs. Un tel jeu de niveau méta devrait ajouter une nouvelle tournure rafraîchissante à l'humour du MCU.

Ça raconte quoi She-Hulk ?

Mais de quoi parle exactement la série ? L'avocate Jennifer Walters (Tatiana Maslany) souhaite une vie tout à fait normale. Elle ne veut rien avoir à faire avec son célèbre cousin super-héros, Bruce Banner (Mark Ruffalo), mieux connu sous le nom de Hulk. Mais dommage : son pouvoir déteint sur Jennifer après une transfusion sanguine.

Soudain, elle aussi devient une super-héroïne à la peau verte dès que ses émotions sont fortes. Bien qu'elle maîtrise ses sentiments - et ses pouvoirs - beaucoup plus rapidement que son cousin, une vie normale est désormais impensable. Surtout que, dans son métier, elle est censée diriger une unité spécialement conçue pour gérer les déboires liés aux super-héros...

Tatiana Maslany et Mark Ruffalo dans She-Hulk
Tatiana Maslany et Mark Ruffalo dans She-Hulk

Une version proche des comics

Ce n'est pas un hasard si She-Hulk : Avocate franchit le quatrième mur : dans les comics, la cousine de Hulk est souvent consciente qu'elle et ses aventures ne sont que dessinées et s'adresse directement au lecteur de temps en temps. Dans le MCU, cependant, une telle approche est très inhabituelle. Alors que WandaVision a également utilisé quelques-uns de ces moments, c'était plus pour copier le style des sitcoms qu'elle parodiait, comme Modern Family et Malcolm.

She-Hulk est conçue comme une série comique divertissante. Plutôt que des épisodes à rallonge, elle mise sur 9 épisodes de 30 minutes. De quoi capter encore plus l'attention du public ! Le premier épisode est disponible sur Disney+ et un nouvel inédit sera mis en ligne chaque jeudi.

Cet article a été écrit en collaboration avec nos collègues de FilmStarts.

Disney+
Bleach - Thousand-Year Blood War : l'anime enfin diffusé sur Disney+ en novembre ? On a la réponse
Andor : personne n'y croyait mais c'est sûrement la meilleure série Star Wars (et le sexe s'est même invité)
"Je vais pleurer de joie" : cette grosse annonce sur High School Musical enflamme les fans
She-Hulk sur Disney+ fait tomber l'une des dernières frontières de l'univers Marvel, du jamais vu (ou presque)
voir toutes les news de Disney+ Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment