Les dernières images de Rihanna, joints au bec à Amsterdam, continuent de faire polémique. Les militants anti-drogues ont demandé à la chaîne de vêtements River Island de virer la chanteuse de Stay. En cause : ses déclarations répétées pro-cannabis.

Ses dernières photos pro-cannabis sur Instagram n'ont pas du tout plu aux militants anti-drogues. Rihanna pose avec deux joints dans la bouche à Amsterdam. Ses frasques à base de marijuana pourrait bien lui coûter sa place de créatrice chez River Island.

Les militants anti-drogues VS Rihanna

Les dernières frasques de Rihanna font parler les militants anti-drogues. L'ex de Chris Brown pourrait bien être virée par River Island suite à ses déboires à base de marijuana. C'est en tout cas ce que réclament les militants anti-drogues. "Elle devrait être virée par River Island, elle est un modèle pour les jeunes enfants, mais n'est clairement pas la hauteur. Si River Island était vraiment préoccupé par les effets de la consommation de drogues, ils ne pourraient pas supporter que quelqu'un soutiennent de manière aussi flagrante la drogue" a déclaré Lucy Dawe du groupe Cannabis Skunk Sense au Daily Mirror.

Rihanna bientôt viré ?

Rihanna pourrait donc bien être virée, non à cause de ses collections ratées pour River Island, mais bien pour ses déclarations pro-cannabis. La chanteuse de Stay fait partie du top 10 des pires modèles pour la jeunesse, pas sûr que ce soit très bon pour l'image de la marque.

Rihanna
Rihanna en couple avec A$AP Rocky : il confirme avec une belle déclaration
Rihanna : pas de nouvel album ? La chanteuse lassée par les demandes des fans
Rihanna accusée de blasphème : elle présente ses excuses à ses "frères et soeurs musulmans"
Rihanna accusée de blasphème à cause de la chanson Doom, la DJ s'excuse
voir toutes les news de Rihanna Découvrir plus d'articles