Rémy en interview pour son deuxième album "Rémy d'Auber".
Nouvelle plume acclamée du rap français, Rémy confirme son talent sur "Rémy d'Auber", un deuxième album qu'il nous décrypte et présente en interview pour PRBK.

Vous l'avez peut-être connu avec J'ai vu ou son freestyle enflammé sur Bella Ciao de La Casa de Papel. A 22 ans, Rémy est la star montante du rap français. Un statut qu'il confirme sur son deuxième album "Rémy d'Auber", dispo un an après une première galette certifiée disque d'or. En interview pour PRBK et Pure Charts, le jeune rappeur l'assure : le succès ne l'a pas changé. "La notoriété, c'est quelque chose auquel j'ai beaucoup pensé dans ma vie auparavant. J'ai toujours pris beaucoup de recul sur ce que je faisais, parce qu'il n'y a pas eu un moment où ça a été super vite, j'ai pas eu un morceau qui a tout pété du jour au lendemain. J'ai tout anticipé (...) Je me suis toujours dit 'Reste le même' dans ma tête" explique le protégé de Mac Tyer, très terre-à-terre.

"Je veux que ma musique parle à tout le monde"

Si les rappeurs ont plutôt l'habitude de rouler des muscles dans des morceaux testostéronés où il est question de filles et d'argent, Rémy, lui, assume son côté mélancolique. "C'est la vie qui m'inspire. J'ai fait plein de choses qui m'ont ouvert l'esprit sur plein de trucs personnels. Quand on voyage, ça fait comprendre des choses" confie celui qui écrit une lettre à son père qui l'a abandonné dans le titre Daron : "Mes émotions, j'ai décidé de les montrer parce que c'est humain. Tout le monde a des émotions. Pour moi, c'est celui qui dit qu'il ne ressent rien qui ment. En vrai tout le monde a un coeur, tout le monde connaît la peur. Moi j'essaie de faire en sorte que ma musique parle à tout le monde".

Rémy s'associe à Leto pour Alibi .

Toujours dans le feu de l'action, Rémy ne chôme pas : l'auteur de Friendzone songe déjà à son troisième album ! "On ne s'arrête jamais d'écrire. Les gens autour de moi m'ont toujours dit : dans la carrière d'un rappeur si tu n'as rien à faire, c'est que ça marche pas" atteste le rappeur, qui ne serait pas contre enregistrer des feats "avec Nekfeu , Russ en artiste américain, Gambi parce que je l'aime bien ou Akon ". Encore faut-il choper les bons numéros ! "Je ne vais pas dans les soirées. Je ne connais personne ! Ça me plairait des grosses collabs mais musicalement parlant. Pas pour l'image" précise Rémy. L'appel est lancé !

Propos recueillis par Yohann Ruelle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème