Pascal Soetens : sa réponse à ceux qui critiquent SOS ma famille a besoin d'aide
Pascal Soetens : sa réponse à ceux qui critiquent SOS ma famille a besoin d'aide
Chaque dimanche, Pascal Soetens vient en aide à des familles en situation conflictuelle dans "SOS ma famille a besoin d'aide" diffusée sur NRJ 12. Dans une interview, l'animateur a répondu à ceux qui pensent que son émission est scénarisée.

Dans SOS ma famille a besoin d'aide, Pascal Soetens doit parfois gérer des situations très compliquées entre des jeunes et leurs familles. Dans certains numéros de l'émission de NRJ 12, les bagarres sont allées très loin, nécessitant même l'intervention de l'équipe. Mais certains passages sont-ils mis en scène pour booster l'audience ?

"Je ne tourne pas une télé-réalité"

C'est en tout cas ce que pensent certains téléspectateurs. Une chose que dément en bloc Pascal Soetens. L'ex-star de Pascal Le Grand Frère a répondu aux critiques dans une interview donnée à 7 sur 7. "Je ne tourne pas une télé-réalité. Chez nous, personne n'est payé, les familles ne nous contactent pas pour recevoir de l'argent. Je pense que certains téléspectateurs confondent télé-réalité et télé-vérité" a confié l'animateur de l'émission. Quant aux critiques ? Il ne les prend pas à coeur et préfère ne pas les écouter. "De toute façon, il y aura toujours des gens pour critiquer. Vous savez, il y a une citation qui dit: 'Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi'. Et j'y adhère complètement" a-t-il expliqué.

"Aujourd'hui, les jeunes sont plus violents"

Interrogé au sujet de l'attitude des jeunes, Pascal Soetens n'a pas que des choses positives à dire. Selon lui, il est important de faire attention au comportement des ados. "Ils ne sont pas 'plus difficiles' mais plus violents, ça oui. Avant, ils se contentaient d'insulter leurs parents. Aujourd'hui, ils les frappent. C'est à se demander quelle sera la prochaine étape? Il est important qu'on réagisse maintenant" a-t-il confié toujours à 7 sur 7. Et d'ajouter : "J'ai le sentiment que la prochaine génération sera meilleure tout simplement parce que les jeunes d'aujourd'hui, qui ont manqué de règles, vont se rendre compte que ce n'est pas la bonne solution et qu'ils seront donc plus stricts avec leurs propres enfants".

News
essentielles
sur le
même thème