One Punch Man : une saison 2 décevante ? L'un des réalisateurs de la série pas content
One Punch Man : une saison 2 décevante ? L'un des réalisateurs de la série pas content
Malgré son excellent travail sur la saison 1 de One Punch Man, Shingo Natsume n'est pas repassé derrière la caméra pour la saison 2 diffusée en début d'année au Japon et disponible sur ADN. De quoi occasionner une baisse de la qualité des épisodes et décevoir le principal concerné.

Énorme succès dans toutes les librairies, le manga One Punch Man signé ONE a eu le droit à son propre anime en 2015. De quoi permettre à cet univers d'accroître sa popularité, mais également les exigences du public à son sujet.

Une saison 2 de One Punch Man critiquée

Aussi, quand la saison 2 de la série d'animation a été dévoilée cette année, près de quatre ans après ses débuts, les fans n'ont pas hésité à faire part de leur mécontentement vis-à-vis notamment de la réalisation jugée trop pauvre techniquement.

Une surprise ? Pas vraiment. L'écart énorme (et inhabituel) entre les deux saisons s'explique par un changement de studio de production entre temps. Là où la saison 1 était produite par les équipes de Madhouse (Death Note, Hunter × Hunter, Death Parade), société réputée pour sa qualité, la saison 2 est passée entre les mains de J.C. Staff (Saiki Kusuo no Ψ nan, Food Wars!, Prison School), société habituée aux belles licences mais également parfois au travail à la chaîne pour des coûts moins élevés.

Shingo Natsume déçu

Et visiblement, cette baisse qualitative n'a pas échappé à Shingo Natsume, le réalisateur de la saison 1, évincé de la série après ce changement de studio. Présent à l'Anime Fest aux USA, ce dernier, interrogé par le public, a dans un premier temps rappelé qu'il n'avait pas prévu d'abandonner son poste de réalisateur aux abords de la saison 2 : "Personnellement, évidemment que je voulais la faire. Mais ça n'a pas été possible malgré mon envie. (...) Je ne pouvais pas faire tout ce que je voulais".

Puis, sans directement mettre en cause le travail de Chikara Sakurai, son successeur, Shingo Natsume n'a tout de même pu masquer sa déception face au traitement de l'oeuvre : "C'est vraiment dommage que l'on n'ait pas pu continuer. (...) Mais j'aurais aimé que J.C. fasse un meilleur travail".

Un petit uppercut bien senti que ne renierait pas Saïtama.