2 photos
Voir le diapo
Peut-on échapper aux haters quand on fait des vidéos sur Youtube ? La réponse est non. Mais à en croire Norman, se prendre des commentaires négatifs à longueur de journée n'a rien très de dramatique.

Norman face aux haters

Norman possède peut-être plus de 7 millions d'abonnés sur Youtube et a peut-être dépassé le milliard de vues à travers ses différentes vidéos postées sur le site, mais cela n'empêche pas le jeune humoriste d'être parfois la cible de commentaires négatifs. De quoi toucher le vidéaste ? Pas du tout.

Comme il l'a confié au micro de Thomas Sotto sur Europe 1 ce mardi 22 mars, il a depuis longtemps appris à relativiser avec les différents haters qui sévissent régulièrement en commentaires et sur les réseaux sociaux : "Sous l'anonymat les gens n'hésitent pas à hater, à mettre des insultes, à parfois dire des trucs qui peuvent blesser. (...) Ce sont des rageux qui mettent des commentaires très méchants, parfois gratuitement. (...) Mais quand on fait le pari d'aller sur Internet, on prend aussi le risque d'accepter ces critiques qui sont parfois un peu extrêmes."

> Norman, Cyprien, EnjoyPhoenix : bientôt un contrat d'exclusivité de 100 000€ par Youtube ? <

Le positif avant le négatif

Toutefois, s'il dévoile "je joue le jeu" en acceptant ces remarques, il précise néanmoins ne pas vraiment y prêter d'attention et préférer se concentrer sur autre chose : "On regarde beaucoup ces commentaires de haters, mais on a tendance à oublier qu'il y a 99% de gens qui mettent des commentaires plutôt cool, positifs, et c'est plutôt eux que l'on devrait regarder". Le message est passé.

Norman Thavaud
Norman Thavaud dévoile le prénom de sa fille pour son premier anniversaire
Norman Thavaud au régime : il dévoile sa perte de poids et se met au sport avec Tibo InShape
Norman revient sur sa série Le Talisman : "3 épisodes, ça m'a coûté 90 000€"
Norman Thavaud revient sur sa plus grande fierté pro en dehors de YouTube
voir toutes les news de Norman Thavaud Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème