Les internautes aiment les vidéos de Norman, Cyprien, EnjoyPhoenix ou encore Natoo, et Youtube aimerait les garder chez elle. Ainsi, la plateforme serait prête à offrir un contrat d'exclusivité d'un montant de 100 000€ (chacun) aux talents les plus influents.

Un contrat à 100 000€ par an chez Youtube ?

Vous pensiez que Youtube n'avait peur de personne ? Vous vous trompiez. Alors que Dailymotion est prêt à concurrencer la plateforme grâce à son accord avec Vivendi et que Facebook accentue sa stratégie vidéo, le site tente désormais de garder ses talents français par tous les moyens possibles. Comment ? A en croire les infos de BFMBusiness, Youtube souhaiterait "leur garantir un revenu minimal de 100.000 euros par an".

Un joli pactole qui serait actuellement destiné aux 20 vidéastes les plus influents du moment (Norman, Cyprien, Natoo, Andy Raconte, Squeezie ou encore EnjoyPhoenix) avec une condition à la clé : qu'ils s'engagent "à mettre leurs vidéos en avant-première sur YouTube durant quelques jours ou semaines, et après cette période d'exclusivité, à les laisser chez la filiale de Google." Pour info, cette pratique d'exclusivité que l'on retrouve souvent à la télé ou dans le monde du sport, a déjà été mise en place par Youtube aux USA depuis un an.

> Pierre Croce : de Youtube à la scène, découvrez l'humoriste du moment <

Une évolution logique et nécessaire

Et si la plateforme se permet un tel investissement, c'est parce qu'elle sait que son modèle économique n'est pas forcément le plus intéressant actuellement. Premièrement, les vidéastes ne toucheraient que 0.08€ par vidéo vue, un chiffre en baisse constante - soit "55% des recettes publicitaires" - les obligeant à passer par des network pour améliorer ce pourcentage, à des demandes de dons ou à se laisser aller à des vidéos sponsorisées afin d'augmenter leurs revenus. De quoi parfois interférer avec leur travail et donc, les frustrer. Deuxièmement, Facebook - qui se vante de faire "8 milliards de vues par jour dans le monde" - serait prêt à lancer sa propre monétisation... Et on le sait, Facebook adore marcher sur sa concurrence.

Résultat, à travers ce contrat d'exclusivité, Youtube espère faire le bonheur des vidéastes, les soulager financièrement et leur permettre de se lancer plus facilement dans des concepts plus originaux et importants, mais également intriguer d'autres talents et les motiver à rejoindre/rester sur la plateforme afin d'espérer obtenir une offre similaire.

Norman Thavaud
Norman : un extrait de son spectacle jugé raciste, l'humoriste s'excuse et s'explique
Norman vs les critiques et haters sur YouTube : "Ca bloque, on n'a plus envie de continuer"
Norman (Le Spectacle de la Maturité) prêt à quitter YouTube pour la scène ? Il se confie
Norman Thavaud dévoile le prénom de sa fille pour son premier anniversaire
voir toutes les news de Norman Thavaud Découvrir plus d'articles