Critiqué pour avoir léché les barres du métro de NYC, il avoue avoir utilisé une fausse langue
Critiqué pour avoir léché les barres du métro de NYC, il avoue avoir utilisé une fausse langue
De son vrai nom Zeeshan Ali, Princezee s'est attiré ls foudres des internautes en dévoilant le 18 mars dernier une vidéo lui en train de lécher une barre du métro de New York City, en pleine crise sanitaire du covid-19 (coronavirus). Face à la polémique, le youtubeur assure qu'il a utilisé un fausse langue et qu'il ne voulait mettre quiconque en danger...

Alors que la propagation du virus covid-19 (coronavirus) fait de plus en plus de victimes, que le personnel hospitalier se démène en première ligne pour lutter contre celui-ci et qu'on nous répète sans arrêt de rester chez nous et de respecter les gestes barrières, la vidéo postée par Princezee le 18 mars dernier sur Instagram, relayée par le compte Twitter WorldStarHipHop, suscitait un raz-de-marée de colère.

Il lèche la barre du métro et s'attire les foudres des internautes

Le youtubeur, de son vrai nom Zeeshan Ali, s'amusait à lécher vigoureusement une barre de métro à New York City en pleine crise sanitaire, devant un passager portant un masque... Ce qui lui a valu de nombreuses critiques et insultes de la part d'internautes du monde entier. Certains, révoltés par un tel comportement, demandaient même à ce que le youtubeur soit arrêté pour mise en danger d'autrui. Face à la polémique, Zeeshan Ali a confié que tout était fake et qu'il avait utilisé une fausse langue achetée sur Amazon.

Princezee assure que c'était fake

Il assure qu'il n'aurait jamais léché une barre de métro : "Je suis plus intelligent que ça, avec tout ce qu'il se passe." Face aux accusations, il affirme qu'il ne voulait pas faciliter la propagation du virus : "Je n'essaie pas de mettre en danger quiconque. C'est de l'humour noir". Il voulait simplement faire réagir... c'est réussi ! De plus, le youtubeur de 25 ans affirme que la vidéo a été filmée le 1er mars, bien avant que le confinement soit annoncé à New York, le 20 mars. Le premier cas confirmé dans la ville date pourtant du 1er mars.

News
essentielles
sur le
même thème