Netflix : le prix va officiellement augmenter en Europe. Et donc en France ?
Netflix : le prix va officiellement augmenter en Europe. Et donc en France ?
C'est désormais officiel, Netflix va augmenter les prix dans certains pays, y compris en Europe. Ok, mais est-ce que les tarifs vont aussi grimper en France ? Est-ce que tu vas devoir casser ton PEL pour continuer à suivre Riverdale et à bingewatcher You ?

I need money

Les adeptes de Netflix sont de plus en plus nombreux, la preuve avec les résultats du premier trimestre de la plateforme de streaming qui a révélé avoir désormais 148,86 millions d'abonnés dans le monde. Pas mal hein ? Mais les prochains utilisateurs risquent d'hésiter un peu plus longtemps avant de souscrire au service SVOD.

Pourquoi ? Parce que Reed Hastings, alias le PDG de Netflix, who else, a confirmé les hausses de prix. "Nous sommes en train de travailler sur une série d'augmentation de tarifs aux États-Unis, au Brésil, au Mexique et dans certaines zones de l'Europe" a-t-il avoué. Pour rappel, les tarifs ont déjà augmenté aux USA (entre 13% et 18%) depuis janvier dernier. L'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et le Liechtenstein ont aussi vu leurs factures plus salées.

Bon après, ça ne passe pas non plus à 30€ par mois, on vous rassure tout de suite. Mais les internautes français commencent quand même à flipper et à se demander si la France est concernée par ces prix plus élevés.

La France épargnée... pour le moment

Pour l'instant, en se rendant sur le site français de Netflix, les prix restent les mêmes, comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran faite par PRBK (ci-dessous).

Netflix : les prix actuels en France.
Netflix : les prix actuels en France.

Du coup, l'Hexagone ne devrait pas être touché par cette augmentation des tarifs. Tout du moins pour le moment, car en mars dernier, si vous vous souvenez bien, certains nouveaux clients potentiels ont découvert des faux prix bien plus haut que d'habitude. Par exemple, pour l'offre Premium, il fallait compter 17,99€ au lieu de 13,99€. Un communiqué de presse de Netflix avait alors déclaré qu'il s'agissait d'un simple test auprès de ses futurs abonnés.

Si vous avez envie de bingewatcher les prochaines saisons de Sex Education, Stranger Things ou encore Black Mirror, il faudra donc peut-être donner quelques euros de plus que d'habitude, mais rien n'est sûr.

Netflix
Holidate : pourquoi il ne faut pas louper le film de Noël Netflix avec Emma Roberts
Assassin's Creed : des séries en live-action et en animation à venir sur Netflix
Archive 81 : Netflix prépare une nouvelle série horrifique très intrigante
Grand Army : pourquoi la série Netflix a fait polémique avant sa sortie
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème