Mortal Engines : bande-annonce
Mortal Engines est dans nos salles depuis le 12 décembre avec ses incroyables villes géantes motorisées dans un futur apocalyptique et sa mystérieuse héroïne scarifiée poursuivie par un cyborg mort-vivant. Faut-il aller voir ce nouveau blockbuster produit par Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) ? Oui sans hésiter. PRBK vous dit pourquoi.

Le nom de Peter Jackson associé à un blockbuster est synonyme de cinéma à grand spectacle. Mortal Engines confirme cette règle. Visuellement, le film de Christian Rivers (Peter Jackson ne fait que produire et en co-signe aussi le scénario) offre du jamais vu avec un soin du détail bluffant. Mortal Engines, adapté des romans young adult steampunk de Philip Reeve, met en scène un univers rétrofuturiste aussi passionnant qu'inquiétant.

Place aux locomopoles

Mortal Engines se situe près de 1000 ans dans le futur. Le monde tel qu'on le connait a été ravagé après une guerre nucléaire connue comme la guerre des 60 minutes. L'impact a été tel sur notre planète que les continents se sont rapprochés transformant la planète en un gigantesque no man's land. "Soixante minutes. C'est ce qu'il a fallu pour mener l'humanité au bord de l'extinction", rappelle d'emblée une voix d'outre-tombe dès l'introduction du film.

Mortal Engines au cinéma le 12 décembre.
Mortal Engines au cinéma le 12 décembre.

Les humains ont réussi à survivre en construisant de gigantesques villes mobiles, véritables chars d'assaut de plusieurs kilomètres de long pouvant contenir jusqu'à 200 000 personnes. Ces mastodontes s'affrontent sur cette terre dévastée. Et les plus grandes de ces locomopoles avalent les plus petites afin de leur dérober leurs ressources et leur main d'oeuvre. Dans ce contexte, une mystérieuse jeune fille dotée d'une cicatrice sur le visage (Hester Shaw, incarnée par la jeune islandaise Hera Hilmar) va tenter d'affronter Thaddeus Valentine (Hugo Weaving, l'agent Smith de The Matrix), le maître de la gigantesque London.

Entre Mad Max, Harry Potter et Star Wars

Mortal Engines.
Mortal Engines.

L'univers de Mortal Engines est très riche. Mais forcément, on pense à d'autres films en le découvrant. Le réalisateur Christian Rivers (collaborateur de longue date) nous a confié en interview : "Je me souviens avoir dit à Universal : si on pouvait bâtir un triangle entre Star Wars, Mad Max et Harry Potter, on se placerait au milieu. Mais l'idée n'était pas de voler des idées à ces films. C'est juste une idée du cadre dans lequel on évolue. On a voulu avoir la richesse de personnages de l'un, l'adrénaline de l'autre et l'acharnement du dernier. On a beaucoup travaillé pour trouver notre propre voie."

2 heures d'action non stop

Si on peut reprocher au film un scénario parfois prévisible, Mortal Engines n'en reste pas moins une montagne russe de sensations et de courses poursuites pendant 2 heures. Autant dire que l'on s'en prend plein les yeux. Les morceaux de bravoure s'enchaînent menés par les acteurs (Hera Hilmar, Robert Sheehan vu dans Misfits ou encore Stephen Lang d'Avatar en terrible Shrike). Bref, courrez-y, vous ne le regretterez pas.

Mortal Engines, actuellement au cinéma.

On a rencontré les acteurs de Mortal Engines et on les a prêté à un quiz Apocalypse à voir ci-dessous.

Quiz Apocalypse avec les acteurs de Mortal Engines
Mortal Engines.
Mortal Engines.
Mortal Engines au cinéma le 12 décembre.
Mortal Engines au cinéma le 12 décembre.
News
essentielles
sur le
même thème