Mort du rappeur Nipsey Hussle dans une fusillade : un suspect arrêté
Mort du rappeur Nipsey Hussle dans une fusillade : un suspect arrêté
Dimanche dernier, Nipsey Hussle était abattu dans la rue, à Los Angeles. Victime d'une fusillade, le rappeur a été tué par balles à bout portant. Alors que Rihanna, Tyga, A$AP Rocky ou encore DJ Khaled lui ont rendu un dernier hommage sur les réseaux sociaux, un suspect a été arrêté par la police de LA. Le meurtre serait lié à une querelle entre les deux hommes.

Le meurtrier présumé a été arrêté

Il y a quelques jours, le rap game américain était en deuil en apprenant la mort de Nipsey Hussle. De Beyoncé à Drake en passant par Offset, Meek Mill et Snoop Dogg, tous lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. Celui qui avait été nommé aux Grammy Awards 2019, face à Cardi B notamment pour son album "Victory Lap", a été tué par balles ce dimanche 31 mars 2019 en plein jour, dans une rue à Los Angeles. Lors de cette fusillade, deux autres hommes ont été blessés. La police de Los Angeles (LAPD) a annoncé ce mardi avoir arrêté un homme de 29 ans suspecté d'être le meurtrier.

Le nom du suspect ? Eric Holder. C'est "à Bellflower, dans la banlieue sud-est de Los Angeles", qu'il a été arrêté, après avoir été "identifié lundi grâce aux images de vidéos-surveillance". L'homme de 29 ans a été reconnu sur les vidéos, tirant plusieurs coups de feu "à bout portant".

Le meurtre n'aurait rien à voir avec les gangs

Le chef de la police de Los Angeles, Michel Moore, a révélé lors d'une conférence de presse avant l'arrestation que "M. Holder est venu à plusieurs reprises et a eu des conversations" avec Nipsey Hussle. "Il est revenu avec une arme de poing" avant d'assassiner l'artiste de 33 ans et père de deux enfants a-t-il précisé. Quant à la femme qui était dans la voiture du suspect lors de sa fuite, juste après avoir abattu le rappeur, elle se serait livrée à la police mardi Los Angeles Times.

Quant au mobile du crime, il n'aurait aucun lien avec les gangs. Nipsey Hussle était membre du gang des Crips, la police avait donc d'abord présumé qu'il aurait été tué pour une histoire de gangs locaux, mais en réalité cet assassinat serait lié à "une querelle personnelle entre les deux hommes".