Mort de George Floyd : de plus en plus de policiers rejoignent les manifs aux Etats-Unis
Mort de George Floyd : de plus en plus de policiers rejoignent les manifs aux Etats-Unis
Les manifestations s'amplifient aux Etats-Unis suite à la mort de George Floyd. Les anonymes et les stars restent toujours aussi choqués et scandalisés que cet afro-américain ait été tué par un policier en pleine rue. Et ce sont maintenant de nombreux policiers qui rejoignent les manifestations. De plus en plus d'agents de police ont en effet affiché leur soutien aux manifestants en posant un genou à terre ou en défilant aux côtés des citoyens.

De nombreux policiers un genou à terre aux USA

La mort de George Floyd ce lundi 25 mai 2020 à Minneapolis, dans le Minnesota, a déclenché de nombreuses marches, manifestations mais également émeutes. L'homme afro-américain a été tué par un policier qui l'a étouffé pendant l'arrestation, en appuyant son genou sur sa nuque, le cou bloqué contre le sol. Derek Chauvin, à l'origine de ce décès, a été viré (en plus des 3 autres policiers présents lors de cet homicide) et inculpé. Mais pour les manifestants qui sont de plus en plus nombreux à travers les Etats-Unis, ça ne suffit pas et ils réclament des actions concrètes contre le racisme.

Alors que Taylor Swift s'en prenait à Donald Trump sur Twitter après qu'il a autorisé les forces de l'ordre à tirer sur les manifestants qui pilleront des magasins, beaucoup de policiers ont choisi de soutenir les manifestations. Comment ? En posant un genou à terre. C'est ce qu'il s'est passé à New York dans l'état de New York, à Miami et à Orlando, en Floride, à Santa Cruz, en Californie, ou encore à Charlotte, en Caroline du Nord. La couverture du New York Daily News met d'ailleurs en avant une photo dévoilant des agents de police agenouillés en signe de soutien.

Pour rappel, poser un genou à terre fait référence au mouvement "take a knee", lancé par Colin Kaepernick. L'ex quarterback de l'équipe de San Francisco (en football américain) avait été viré après avoir posé un genou à terre pendant l'hymne américain avant un match. Ce geste était une protestation pacifique contre les violences policières contre les afro-américains. Colin Kaepernick avait alors été engagé par Nike comme ambassadeur, la marque au Swoosh affichant ainsi clairement son soutien au sportif.

Un policier a même défilé avec les manifestants

En plus des policiers US, qui sont de plus en plus nombreux à poser un genou à terre pendant les manifestations pour montrer qu'ils sont du côté des manifestants, un shérif est allé encore plus loin. Ce samedi 30 mai 2020, Chris Swanson a en effet rejoint la manif à Flint, dans le Michigan. Ce shérif a même posté des clichés de lui entouré des manifestants sur Facebook.

"On veut être avec vous. J'ai enlevé mon casque, mon arme. On veut faire de ce moment un défilé, non une manifestation" a-t-il indiqué sur le réseau social, "La seule raison pour laquelle on est là est de s'assurer que vous avez une voix, c'est tout. Ces policiers vous aiment. Ce policier là-bas fait des câlins aux gens".

Medaria Arradondo, chef de la police de Minneapolis où George Floyd est mort, a lui aussi fait savoir son émotion sur CNN : "Je suis absolument dévasté, désolé pour leur perte. Si je pouvais faire quelque chose pour ramener M. Floyd, je le ferais. Je remuerais ciel et terre pour le faire".

Et en dehors des anonymes qui défilent, des stars qui affichent leur soutien sur les réseaux et des policiers qui eux aussi rejoignent l'indignation collective, les Anonymous ont tenu à réagir. Ce vendredi 29 mai 2020, le célèbre mouvement de hackers a menacé la police de Minneapolis de révéler tous leurs secrets.

de son côté, Facebook a changé les logos de ses plateformes (Instgram, Whatsapp et Messenger) pour rendre hommage à George Floyd et soutenir les manifestations.