Lucie Mariotti (La Villa des Coeurs Brisés 5) : "Je ne connais pas les candidats que je rencontre" (Interview)
Lucie Mariotti (La Villa des Coeurs Brisés 5) : "Je ne connais pas les candidats que je rencontre" (Interview)
Et voilà, La Villa des Coeurs Brisés 5 est terminée ! Pour bien clôturer l'émission de TFX, PRBK a eu l'occasion d'interviewer la love coach préférée des Français, Lucie Mariotti. Elle nous a donné son avis sur cette nouvelle saison et sur les candidats et nous a dévoilé quelques infos sur les coulisses.

Purebreak : Quel bilan tires-tu de La Villa des Coeurs Brisés 5 ?

Lucie Mariotti : C'était une saison très particulière même si chaque saison a sa particularité. Elle pourrait être résumé en un mot : solidarité. Il y a eu une solidarité globale, pas qu'au niveau des candidats. Le tournage a été dingue, à tel point que tout le monde a eu du mal à rentrer même si on était content de retrouver nos proches. Il y avait de la bienveillance, c'était fluide. Tout s'assemblait parfaitement, tout le monde se respectait. Les candidats étaient très impliqués dans la problématique de chacun. Je pense qu'on avait le bon casting, dû au hasard. La vie a bien fait les choses. Ces personnes devaient se rencontrer à ce moment-là pour vivre cette expérience ensemble.

J'ai été très surprise par Julie

Quels candidats t'ont le plus surprise ?

J'ai énormément aimé Antoine, je ne m'en cachais pas. Ça a été mon chouchou parce que je trouve que c'est un garçon génial. C'est une vraie belle personne, je l'ai beaucoup apprécié. Il a un petit côté gendre idéal. J'ai été très surprise par Julie. Au départ, je me disais que c'était une fille trop légère et superficielle et en fait, c'est un sacré bout de bonne femme, très forte, courageuse, déterminée. Elle est authentique et ne s'excuse pas d'être comme elle est. Je suis admirative de ça. Et puis, il y a Sarah Fraisou. C'est une personne hors-norme avec une sensibilité extraordinaire qui me touche personnellement. Je me reconnais en elle. J'avais vraiment envie que les choses changent pour elle. Il faudrait beaucoup de temps pour pouvoir la sonder et l'aider de manière plus efficace, mais j'espère avoir semé en elle la graine de l'espoir.

Inès s'est excusée auprès de moi après le tournage

Et qui t'a déçue ?

Étonnamment, Inès ne m'a pas déçue. Elle a commis une erreur et a reconnu ses torts, elle s'en est d'ailleurs excusé auprès de moi en message privé après l'émission. J'ai été très touchée par son message. Par contre, je ne regrette pas de l'avoir fait sortir de la villa. Elle n'a pas joué le jeu. J'aurais préféré qu'elle vienne me parler et me dire les choses. Si quelqu'un n'est pas sincère, je suis obligée de le faire partir car ça casse la bonne dynamique du groupe. J'ai donné une chance à Inès de s'expliquer et elle ne l'a pas saisie. Quand j'ai parlé des messages, c'était le moment d'avouer. Sinon, j'ai été un peu déçue par Virginie et Niccolo. Je ne vois pas les images de ce qu'ils font quand je ne suis pas là, mais en regardant deux ou trois épisodes, je me suis rendue compte qu'ils étaient extrêmement méchants l'un avec l'autre. Ils ont eu des propos malveillants qui ne sont pas super pour la télé. On a quand même une responsabilité envers les gens qui regardent. J'aurais aimé qu'ils fassent attention à ce qu'ils disent.

Tu te renseignes sur les candidats avant de les coacher ?

Comme je ne regarde pas la télé en général, je ne connais pas les candidats que je vais rencontrer. Je les connais seulement à travers une interview qu'ils font avec la production, dans laquelle ils se présentent et parlent de leur problématique, et un dossier psychologique. Ils sont vus par un psychologue avant d'intégrer l'émission, c'est une obligation légale. J'essaie d'avoir le moins d'informations possibles parce que j'ai envie de les découvrir sur place. Je les rencontre pas avant pour partir de manière neutre.

Comment prépares-tu tes coachings ?

Je prends beaucoup de temps. Il y a pas mal d'improvisation dans les discussions, comme quand je suis dans mon cabinet avec mes clients. Par contre, on est obligé de réfléchir aux exercices à l'avance. Je les prépare chez moi à Paris, j'y consacre beaucoup d'heures.

Comment est choisie chaque problématique ?

Les candidats sont interviewés par des casteurs, pour vérifier leur sincérité. Ils évoquent une problématique et la production essaie de trouver une phrase qui définit bien leur problématique. Elle m'envoie ensuite leurs dossiers et je décide ensuite si ça me semble juste ou pas. Ça m'est déjà arrivée de valider une problématique sur le papier et de la changer en rencontrant la personne.

Je ne suis pas leur quotidien pour ne pas être influencée

Ce n'est pas difficile de s'assurer de la sincérité des célibataires ?

Non, il suffit de les regarder. N'importe qui est capable de savoir si quelqu'un est sincère. Il y en a qui ne le sont pas, mais c'est pas grave. Ça n'a aucune importance pour moi, c'est dommage pour eux. Je suis là pour offrir mon travail, s'ils veulent faire autre chose, tant pis pour eux. Par contre, quand je remarque leur manque de sincérité, je les fait dégager. Ils prennent la place de quelqu'un qui en aurait besoin et ça me pose problème.

Tu suis leurs histoires quand tu n'es pas avec eux ?

Pas du tout. On me le raconte et parfois, on me montre des images quand c'est nécessaire, mais je ne suis pas leur quotidien pour ne pas être influencée. Il faut que je garde ma neutralité pour les coachings. On me donne que les informations importantes pour mes coachings.

Tu as ton mot à dire sur les prétendants ?

Oui et non. J'aide à la sélection, mais j'essaie de ne pas trop le faire parce que je ne crois pas qu'on puisse choisir quelqu'un pour quelqu'un d'autre. On peut savoir si cette personne va plaire à l'autre par rapport à une liste de critères, mais on n'a aucune garantie. J'ai un droit de regard final.

Je vois les prétendants seulement quelques minutes

Tu les rencontres avant de les présenter aux candidats ?

Je les rencontre, mais pas énormément de temps à l'avance. Je les vois seulement quelques minutes pour préparer les rencontres. Par contre, j'ai des informations sur eux en amont.

C'est toi qui décides des départs ou c'est la production ?

On le décide de manière conjointe. Je peux prévenir la production du manque de sincérité d'un candidat. J'ai peur des comportements qui pourraient gâcher l'aventure des autres. Par exemple, je savais que les candidats n'allaient plus faire confiance à Inès après qu'elle ait joué avec son prétendant. La décision vient soit de moi, soit de la prod, on décide ensemble. En revanche, la production ne m'a jamais forcée à virer quelqu'un.

Mon métier ne s'arrête pas au tournage

Tu restes en contact avec les candidats après le tournage ?

Beaucoup d'entre eux, pas tous car c'est une question d'affinités. Je suis resté en contact amical avec Anthony Matéo ou encore Shanna Kress.

En as-tu coaché à l'extérieur ?

Oui, j'ai continué à en suivre quelques uns, mais je ne peux pas donner leur nom sinon je ne respecterais pas le secret professionnel. Mon métier ne s'arrête pas au tournage.

Tu ne te lasses pas de coacher des candidats de télé-réalité ?

Non car à mes yeux, ils ne sont pas spéciaux. Ils sont comme les autres, il y a aucune différence avec les gens que je vois tous les jours.

Avons-nous un jugement faussé sur eux ?

Certains candidats viennent avec deux intentions, pour faire le buzz et profiter de mes conseils. Je pense que la plupart qui intègrent l'aventure avec cet objectif se rendent vite compte qu'il ne peuvent pas mentir. Soit ils rentrent dans le jeu, soit ils ne le font pas et ils s'en vont. Par rapport à d'autres émissions de télé-réalité, on a très peu de candidats pas sincères. D'année en année, les candidats se refilent l'info en disant que ça ne sert à rien d'y aller sans être honnête.

Mon prochain livre est en réflexion

Qu'a changé la télé pour toi ?

Pas mal de choses, des choses positives et négatives. Dans le positif, ça m'a permis de diffuser au plus grand nombre mes conseils. Tout le monde ne peut pas venir en coaching. Sur les réseaux sociaux, je reçois beaucoup de messages où les gens me disent que je les ai aidés à travers la télé. C'est la plus belle raison d'en faire encore aujourd'hui.

Après La Villa des Coeurs Brisés, tu animes "Une semaine pour sauver mon couple". Que retiens-tu de cette nouvelle expérience ?

Beaucoup de plaisir car j'ai eu la chance qu'on me confie une émission où je me sens à ma place, celle que j'ai choisie y a 10 ans. Je me sens reconnaissante. Ça me permet aussi une évolution à la fois professionnelle et personnelle.

Tu as sorti il n'y a pas longtemps ton 2e livre "L'amour, le vrai", tu en prépares un nouveau ?

Je n'ai pas encore commencé la rédaction, mais il est en réflexion. J'ai déjà le sujet. Je vais parler de comment être heureux en couple.

As-tu des conseils à donner ?

Le meilleur conseil qu'on puisse donner à quelqu'un qui n'est pas dans l'amour de soi, c'est de se traiter pendant 21 jours d'affilé comme on traite les gens qu'on aime. Il faut avoir les mêmes attentions à son égard, la générosité, la bienveillance, les cadeaux...

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

La Villa des Coeurs Brisés 5
Rym Renom et Vincent Queijo fiancés : il se confie sur la date du mariage
Astrid Nelsia de nouveau en couple... avec le footballeur Matheus Vieira
Vincent Queijo et Rym bientôt parents pour la première fois : ils dévoilent le sexe de leur bébé 👶
La Villa des Coeurs Brisés 6 : Alix, Marvin Tillière, Lou (The Circle)... le casting dévoilé ?
voir toutes les news de La Villa des Coeurs Brisés 5 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème