Lucas Dorable insulté par des haters : "Parfois j'ai des coups de mou"
Lucas Dorable n'a que 17 ans, mais il est déjà une star sur YouTube, où il compte plus de 105 000 abonnés. Dans sa dernière vidéo, celui qui a été mis en avant par Cyril Hanouna dans TPMP profite des questions de ses fans pour se confier sur les critiques qu'il reçoit et faire passer un message aux haters.

Si ses réactions – quelques peu extrêmes - concernant la mort de son poisson rouge, Kylie, ou encore ses résultats au bac blanc ont fait le tour du web, Lucas Dorable s'est fait connaître grâce à Cyril Hanouna, qui partageait ses vidéos dans TPMP. "C'est un personnage incroyable, ça va devenir une star ! Il est fabuleux !", lançait alors le présentateur de C8, avant de l'inviter sur le plateau de l'émission le 10 mars dernier. Un beau coup de projecteur pour le jeune homme de 17 ans qui répondait à nos questions, en vidéo.

"Détestez moi autant que je m'aime !"

Malheureusement, la célébrité rime aussi avec les critiques. Dans sa dernière vidéo sous forme de FAQ, il revient sur le fait qu'il a autant confiance en lui : "Je pense qu'il faut vivre pour soi avant tout, la seule personne qui est à même de me juger... c'est moi-même, je pense que je n'ai pas besoin de l'avis des autres pour avancer et tout le monde devrait penser comme ça !".

Il en profite pour faire passer un message à ses haters : "Détestez moi autant que je m'aime !", avant d'avouer que les critiques le touchent : "Parfois j'ai des coups de mou car se faire insulter H24 par des gens qui ne me connaissent pas, au bout d'un moment c'est chiant ! Mais n'oubliez pas que le crachat est un très bon démaquillant".

Il répond aux haters

Critiqué sur son franc-parler, il met les choses au clair : "Il faut savoir que je ne suis pas du tout quelqu'un de méchant, certains croient que je clashe gratuitement les gens pour flatter mon ego. Ce n'est absolument pas le cas ! Si on me parle mal et qu'on m'attaque le physique, je ne vois pas pourquoi je taperais la bise et j'aiderais ses gens là à traverser au feu rouge. Je me défends c'est normal, je suis humain ! C'est comme un duel Pokémon la vie ! Tu me parles mal, je te parle mal. Je n'ai pas à être gentil avec des gens qui me méprisent". Et ça vaut également pour ceux qui le clashent sur son physique. S'il n'a que 17 ans, il est bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds ! Comme il le dit si bien : "j'ai pas de bombe lacrymo mais j'ai des mots !".