Lauv : collaboration avec DJ Snake, parcours, carrière, chansons personnelles... le chanteur se confie en interview avec PRBK
Lauv : collaboration avec DJ Snake, parcours, carrière, chansons personnelles... le chanteur se confie en interview avec PRBK
Vous l'avez sûrement connu pour "A Different Way", sa collaboration avec DJ Snake. Mais Lauv compose aussi ses propres chansons comme "I Like Me Better", "Chasing Fire", "Easy Love", Getting Over You" et "Paris in the Rain". PRBK a eu l'occasion d'interviewer le chanteur américain pour en découvrir plus sur lui, son parcours et son univers.

Lauv dévoile la vraie signification de son nom de scène

Purebreak : Quand tu étais jeune, tes parents t'ont encouragé à faire du piano. La musique était déjà une passion pour toi ?

Lauv : Non pas du tout, j'avais tout juste 4 ans quand mes parents m'ont mis au piano. Je m'en souviens à peine. Je me souviens juste des cours et que je ne comprenais rien à la technique.

Quand as-tu commencé à écrire des chansons ?

Après le piano, j'ai essayé d'apprendre le violon parce que mes deux soeurs aînées jouaient du violon et du violoncelle. Je me suis ensuite mis au skate et à la guitare et je me suis dit que la guitare me donnerait peut-être une chance d'être cool. Je pense que c'est à partir de ce moment que j'ai eu envie d'écrire des chansons.

Quels artistes t'ont inspiré ?

Il y en a beaucoup, mais les principaux sont Coldplay, John Mayer et Taking Back Sunday.

Avais-tu prévu de faire un autre métier avant de devenir chanteur ?

Je voulais devenir skater professionnel !

Pourquoi avoir choisi ton signe astrologique comme nom de scène ?

Parce que mon vrai prénom Ari signifie aussi Lion en hébreu. Je voulais aussi un nom qui ait une signification particulière d'autant plus que ma mère vient de la Lettonie et Lauv veut dire "Lion" en letton. J'y allais tous les ans quand j'étais petit. Je voulais donc tout rassembler.

Lauv - I Like Me Better

Avant de te produire en tant que chanteur, tu as écrit et produit "No Promises" de Cheat Codes et Demi Lovato et "Boys" de Charli XCX. À quel moment tu as décidé de lancer ta propre carrière ?

J'ai toujours voulu être un artiste solo. Ça a toujours été mon objectif depuis que je suis enfant. Et puis, écrire et composer des chansons pour d'autres artistes est devenu une chose que je pouvais abandonner pour lancer ma propre carrière d'autant plus que je le voulais depuis longtemps. J'ai ensuite écrit ma première chanson "The Other", qui était assez spéciale. Je me suis donc rendu compte que je ne pouvais pas laisser tomber et qu'il fallait que je continue.

Ton single "Like Me Better" est devenu un tube. Comment est-il né ?

C'est la chanson la plus rapide que j'ai écrite. J'étais assis dans ma chambre à Los Angeles, je réfléchissais à quelques sons et paroles et là, les refrains me sont venus d'un seul coup. J'ai ensuite trouvé la mélodie et enregistrer ma voix sur mon iPhone.

Après "Like Me Better", tu as sorti "Easy Love" et "Paris in the Rain". Quelles ont été tes inspirations pour ces deux morceaux ?

Avec "Easy Love", je raconte que je préfère être dans une relation, aussi bien sentimentale que amicale, où il faut se battre pour que ça fonctionne plutôt qu'une relation simple. "Paris in the Rain" est juste parce que j'ai une sorte d'obsession pour cette ville, mais elle m'est aussi venue après avoir regardé "Midnight in Paris" de Woody Allen, qui est mon film préféré.

"Chasing Fire est la chanson la plus triste que j'ai écrite"

Pourquoi aimes-tu autant Paris ?

J'aime juste me balader dans les rues. Le fait d'être nouveau dans cette ville me laisse plein d'opportunités d'être surpris à chaque fois que j'y viens. J'adore aussi les viennoiseries françaises !

Quel message souhaites-tu délivrer avec ton dernier single "Chasing Fire" ?

Cette chanson est une chanson triste même si on ne dirait pas à la première écoute. C'est sûrement la plus triste que j'ai écrite. Elle parle d'être avec quelqu'un et de savoir que la relation est bientôt finie, mais tu essaies de t'accrocher pour qu'elle continue même si c'est douloureux. Tu ignores la rupture et continue d'essayer de retrouver les mêmes sentiments qu'au début.

Lauv - Chasing Fire

T'inspires-tu de ta vie personnelle pour tes chansons ?

La plupart de mes chansons parlent de relations, que j'ai vécu notamment, mais après ça, j'aimerais écrire sur des choses un peu plus existentielles.

Est-ce plus facile de dire ce qu'on ressent en chanson ?

Tout à fait. Je trouve que le fait de le dire en chanson est plus poétique.

Tu as eu la chance de collaborer avec DJ Snake sur "A Different Way". Comment lui est-il venu l'idée de travailler avec toi ?

On se suivait sur Twitter et un jour, il m'a dit en message privé qu'il était fan de mon travail, ce qui était totalement génial venant de cette légende. Voilà comment a démarré notre collaboration.

"J'ai rencontré pour la première fois DJ Snake sur le tournage du clip A Different Way"

Comment avez-vous créé ce morceau ensemble ?

Tout s'est fait via internet. Après son message privé, je me suis dit que j'allais lui envoyer quelques chansons et avant que je m'en rende compte, nous avons enregistré un morceau co-écrit par Ed Sheeran. Un long voyage a alors commencé, j'ai enregistré ma voix de mon côté et j'ai rencontré DJ Snake pour la première fois sur le tournage du clip, dans lequel j'apparais deux secondes.

L'electro est assez différent de ton style. As-tu hésité avant de travailler avec lui ?

Pas du tout car j'ai l'habitude de produire toutes mes chansons et j'ai commencé avec des remix. Et puis, j'adore la musique électro !

DJ Snake feat. Lauv - A different way

Comment est DJ Snake en vrai ?

Il est incroyable. Il est l'un des musiciens les plus passionnés que j'ai jamais rencontré.

Tes fans attendent maintenant ton premier album. Est-il en préparation ?

J'essaie d'abord de finir mon premier projet qui est ma playlist "When I met you I Was 18" et une fois terminée, je pourrai commencer un autre projet.

"Avant de sortir un album, je préfère réaliser des choses qui me paraissent juste"

Ressens-tu un peu de pression ?

Pas vraiment. C'est vrai qu'on me demande souvent quand est-ce que je sortirai un album. Pour le moment, je préfère réaliser des choses, qui me paraissent justes sans être forcées, afin d'offrir le meilleur.

Est-ce important pour toi d'avoir un tube ?

C'est une très bonne question. J'essaie juste d'écrire des chansons pour me sentir libre. C'est sûr que c'est toujours bien d'écrire des chansons afin de se sentir connecté avec plein de monde. Pour moi, la meilleure des choses pour créer un hit est qu'il soit sincère et inspiré de ma vie comme "I Like Me Better" et mes autres morceaux. Si je peux faire ça tout au long de ma carrière, ce serait parfait.

Avec quels artistes rêves-tu de collaborer ?

Je rêve de collaborer avec Chris Martin de Coldplay. Du coup, si vous le connaissez, vous pouvez lui dire de m'appeler ! (rires)

Lauv - Paris in the Rain

Aujourd'hui, les réseaux sociaux sont très importants. Est-ce une bonne chose selon toi ?

Je ne sais pas. Je pense que c'est une bonne et une mauvaise chose. C'est génial de pouvoir parler avec mes fans grâce aux réseaux sociaux et d'échanger des messages privés. D'ailleurs, l'un d'entre eux s'est fait tatouer mon logo et m'a envoyé une photo. J'étais assez choqué car je ne ferai jamais ça ! J'aime aussi pouvoir partager avec eux ma vie comme mes ruptures, mais par contre, je n'apprécie pas quand ça vire à l'espionnage et quand on ne s'intéresse qu'à ma vie privée.

Peuvent-ils être dangereux pour ta vie privée ?

Oui et non car je n'ai rien à cacher. Je suis quelqu'un d'assez bizarre, les gens le réalisent très vite en général. (rires)

"Les messages blessants sont un peu comme être rejeté par une fille"

Comment gères-tu les critiques ?

J'essaie de ne pas trop y faire attention. Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent et détester ce que je fais, ça m'importe peu. Tout le monde a le droit de s'exprimer même si parfois certains messages sont assez blessants. C'est un peu comme être rejeté par une fille ou par quelqu'un.

Comment ta vie a-t-elle changé depuis le début de ta carrière ?

Je voyage beaucoup plus qu'avant. Je me rends aussi compte que créer des amitiés prend plus de temps car on est rarement au même endroit. Je n'ai jamais été une personne qui envoie beaucoup de messages et je le suis encore moins depuis que je fais des interviews et voyages.

Si jamais la musique s'arrête pour toi un jour, as-tu un plan B ?

Je me dirigerais peut-être vers la psychologie ou alors j'apprendrais comment devenir un pro des sushi car j'adore la nourriture. Je pourrais même ouvrir un restaurant de sushis !

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème