Laurent (Koh Lanta 2020 / Koh Lanta, les 4 terres) menacé de mort : un internaute qui l'a menacé de décapitation a été arrêté
Laurent (Koh Lanta 2020 / Koh Lanta, les 4 terres) menacé de mort : un internaute qui l'a menacé de décapitation a été arrêté
Dans les épisodes de Koh Lanta 2020 (Koh Lanta, les 4 terres) sur TF1, vous pouvez suivre Laurent qui est toujours dans le jeu. Mais dans la vraie vie, l'aventurier est professeur d'histoire. Et il a été menacé de décapitation, en référence à la mort de Samuel Paty. L'inconnu qui l'a menacé sur les réseaux sociaux a été arrêté et placé en garde à vue.

Mise à jour :

L'homme âgé de 30 ans a été condamné ce jeudi soir à Versailles à une peine de dix-huit mois de prison dont six avec sursis. Il a été incarcéré au centre pénitentiaire de Bois-d'Arcy. À sa sortie de prison, il aura l'interdiction de se rendre en Isère, ne devra plus jamais entrer en contact avec l'enseignant et devra suivre des soins psychologiques.

L'aventurier de Koh Lanta 2020 raconte ce qui s'est passé

L'épisode de Koh Lanta 2020 (Koh Lanta, les 4 terres) diffusé ce vendredi 6 novembre 2020 sur TF1 promet de grosses tensions entre Brice, Alix et Lola. Mais en dehors du jeu présenté par Denis Brogniart, c'est Laurent qui a dû faire face à une terrible épreuve : il a été menacé de mort. Lui qui est professeur d'histoire dans la vraie vie a en effet reçu des menaces de décapitation sur Instagram et Facebook, qui font écho à l'assassinat de Samuel Paty.

Le candidat s'est confié au Parisien. Ce lundi 2 novembre 2020, "j'étais dans mon bureau et je m'apprêtais à faire une vidéo sur YouTube pour rendre hommage à Samuel Paty, quand une personne m'a contacté sur Instagram. Le message est tout de suite menaçant : 'Salut grosse m..., tu ne réponds pas, tu sais ce qu'on fait aux profs ?'" a expliqué Laurent, "J'ai réalisé ma vidéo d'hommage, puis j'ai évoqué ces menaces sur Instagram".

L'inconnu a supprimé son compte Instagram mais avec son nom, Laurent l'a retrouvé sur Facebook. Et lors de leur échange virtuel, l'homme sort le nom d'une femme que Laurent ne connaît pas avant de lui lancer : "Je vais te décapiter, c'est un truc de prof d'histoire". Il a aussi menacé la fille de l'aventurier de Koh Lanta 2020.

Laurent a donc déposé plainte à Grenoble le mardi 3 novembre 2020. Dans sa plainte, il explique qu'avant cette affaire, il n'avait jamais reçu de menaces de mort : "Je n'ai jamais été menacé dans la vie de tous les jours, ni dans mon collège. Et sur les réseaux sociaux, je n'ai jamais été menacé de décapitation".

L'homme arrêté a donné sa version en garde à vue

L'inconnu est un homme âgé de 30 ans qui a été interpellé le mardi 3 novembre 2020, vers 18 heures, "au domicile de ses parents" aux Clayes-sous-Bois (dans les Yvelines). Il a été "placé en garde à vue par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles" a précisé le média. Une source proche de Laurent a indiqué que "l'arrestation l'a rassuré vis-à-vis de son entourage. Lui n'était pas plus perturbé que ça. C'est quelqu'un de solide".

L'internaute qui a proféré les menaces de décapitation sur les réseaux "a déjà consulté un psychologue" et "affirme qu'il a besoin de se faire soigner". "Durant ses premières auditions, le suspect passe aux aveux et regrette la virulence de ses propos" a écrit le journal. Cet ingénieur au chômage a expliqué : "Je trouvais qu'il avait été stupide d'aller vers Alix", ce à quoi Laurent aurait répondu que c'est une "mentalité de merde". L'inconnu a assuré avoir reçu cette phrase "comme une attaque" et c'est pour cela qu'il aurait menacé l'aventurier et professeur. Mais il s'est dit conscient qu'il "n'aurait pas dû le dire".

"Il y avait des menaces vis-à-vis de sa fille"

Alexia Laroche-Joubert, productrice de Koh Lanta, a une autre version des faits : "J'ai vu une capture d'écran. Il y avait des menaces vis-à-vis de sa fille. A aucun moment, la personne qui a écrit ses messages ne faisait allusion à Koh Lanta. Maintenant, Laurent est exposé du fait de l'aventure. Le point qui est important, c'est que c'est un professeur d'histoire-géographie. Evidemment, les candidats peuvent parfois recevoir des messages de haine et d'insultes. Mais pas des menaces de décapitation".

La garde à vue de cet homme "a été prolongée de vingt-quatre heures par le parquet de Versailles, qui entend poursuivre les investigations jusqu'à jeudi avant de décider de son sort".

Koh Lanta 2020
Koh Lanta 2021 : hydratation, toilettes... Les coulisses de l'épreuve mythique des poteaux (MAJ)
Dorian (Koh Lanta 2020) papa : il raconte la naissance originale de son bébé et dévoile son prénom
Loïc (Koh Lanta 2020) : sa petite amie Lucie Caussanel harcelée en pleine rue, il s'énerve
Claude (Koh Lanta) : les premiers détails de son retour dans une nouvelle émission
voir toutes les news de Koh Lanta 2020 Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment