Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
A 26 ans, Marine Leleu est devenue la toute première française de l'Histoire à finir la course de l'Enduroman. Il s'agit d'un triathlon de l'extrême reliant Londres à Paris en course à pieds, nage et vélo. Une épreuve sportive que la Youtubeuse est la 28ème personne au monde à terminer.

Elle l'a fait !

Après plusieurs heures d'efforts et de force mentale, Marine Leleu est devenue la première française à terminer l'Enduroman. Un record historique donc ! Et elle est aussi la 28ème personne à achever cette épreuve "Arch to arc" qui part de la Marble Arch de Londres à l'Arc de Triomphe à Paris. Un véritable triathlon de l'extrême que la Youtubeuse sportive a réussi à réaliser en 69 heures et 52 minutes.

Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !

Pour cette aventure incroyable, Marine Leleu a parcouru pas moins de 140 kilomètres de course pour aller jusqu'à la Manche, avant d'enchaîner avec environ 40 kilomètres de nage puis 300 kilomètres de vélo pour rejoindre les Champs-Elysées.

Une victoire

A 26 ans, la coach sportive est très fière de cette réussite qui n'aura pas été de tout repos. "Cette aventure est la plus folle de toute ma vie" a avoué l'influenceuse sur sa story Instagram, confiant : "Il va m'en falloir du temps pour récupérer physiquement mais surtout émotionnellement".

Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !
Marine Leleu est la 1ère française à réussir l'Enduroman !

Une course infernale qui s'est terminée dans la joie, la famille, les amis et les fans étant venus accueillir Marine Leleu à son arrivée. Épuisée mais victorieuse, elle a conclu que "le partage et l'amour du sport est la chose la plus belle au monde".