Les lycées pendant la pandémie de coronavirus, avec l'absence de distanciation. Covid-19 : fini les cours en demi-jauge dans les collèges
Alors que des collèges des départements les plus touchés par le coronavirus avaient été placés en demi-jauges, ils pourront de nouveau accueillir des classes entières. Jean-Michel Blanquer a en effet annoncé la fin des classes en demi-groupes et le retour en présentiel à 100%. Un retour aux classes entières qui pourra être fait de façon progressive. En revanche, les lycées restent en demi-jauges pour l'instant.

Les collégiens "pourront revenir en classe entière"

Pour le 3ème confinement lié à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a décidé la fermeture temporaire des écoles pour quelques semaines. Les collégiens et lycéens avaient suivi deux semaines de cours à distance, en plus des deux semaines de vacances de Pâques. Pour la rentrée, c'était sur des demi-groupes pour les collèges, comme dans les lycées, que le ministère de l'Education nationale avait misé. Ces demi-jauges sont encore présentes pour les élèves de quatrième et troisième dans la quinzaine de départements français les plus touchés par le Covid-19 (Nord, Aisne, Oise, Yvelines, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val d'Oise, Val-de-Marne, Essonne, Paris, Sarthe, Loire, Rhône et Bouches-du-Rhône). Mais Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, a annoncé ce vendredi 28 mai 2021 sur Europe 1 la fin de ces demi-classes.

Fini les cours en demi-jauge dans les collèges, à partir de lundi 31 mai 2021. "Du fait de l'amélioration de la situation sanitaire, à partir de la semaine prochaine, progressivement, les quatrièmes et troisièmes de ces départements pourront revenir en classe entière" a en effet expliqué Jean-Michel Blanquer. "Ça peut être progressif. Il faut laisser le temps aux principaux de collèges, à toutes les équipes, de s'organiser" a précisé le ministre, "Je le fais savoir évidemment aux chefs d'établissement ce matin même puisque c'est une décision que nous avons pu prendre hier soir (jeudi 27 mai 2021, ndlr)".

"Je sais que c'était ce que tout le monde demandait" a-t-il rappelé, parents et professeurs demandant le retour aux classes entières depuis un moment pour éviter le décrochage scolaire. "Il fallait évidemment que les conditions sanitaires s'améliorent dans les départements concernés : c'était des départements en rouge il n'y a encore pas si longtemps" a-t-il indiqué, mais "du fait des efforts de tous, on peut refaire cela et c'est évidemment une très bonne nouvelle".

Pour les lycées, "ça ne bouge pas pour l'instant"

En revanche, les lycéens et les lycéennes resteront en demi-jauges pour le moment. "Ça ne bouge pas pour l'instant" pour les lycées a ainsi déclaré Jean-Michel Blanquer, "Les choses peuvent bouger d'ici aux vacances d'été du fait de l'amélioration sanitaire. Et c'est pas à pas que nous avançons".

Mais l'homme politique se veut confiant. "Nous avons actuellement 5 110 classes fermées, soit 0,9%. On a un protocole très sévère, ce nombre de classes fermées relativement faible montre que la situation est en train de s'améliorer" a-t-il assuré.