Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Koh Lanta : un ancien candidat mort, la triste nouvelle
Koh Lanta : un ancien candidat mort, la triste nouvelle
La famille Koh Lanta est en deuil... Ce mercredi 6 novembre 2019, la société de production de l'émission de TF1 a annoncé une bien triste nouvelle : la mort d'un ancien candidat. C'est en 2006 que Jean-Claude, décédé d'un cancer de la prostate, a participé au programme d'aventure, il était alors âgé de 60 ans et avait abandonné le jeu pour raisons médicales.

"Nous venons d'apprendre la disparition de Jean-Claude"

Alors que la nouvelle saison "exceptionnelle" de Koh Lanta se dévoile doucement, mais sûrement, on apprend aujourd'hui le décès d'un ancien candidat qui a participé à la saison 6 en 2006, remportée par François-David Cardonnel (bientôt à l'affiche du Bazar de la Charité sur TF1) : "Triste nouvelle dans la famille #KohLanta 😪 Nous venons d'apprendre la disparition de Jean-Claude, aventurier de 2006 au Vanuatu, le 27 Octobre dernier. Nous présentons nos sincères condoléances à ses proches", a annoncé ALP Productions sur Twitter.

Catherine Brun, participante de la même édition de Koh Lanta que Jean-Claude et ex-candidate des Anges, lui a rendu hommage sur le réseau social à l'oiseau bleu : "Je viens d'apprendre avec une très grande tristesse le décès de Jean-Claude qui avait partagé l'aventure @KohLantaTF1 en 2006. Un homme adorable, vaillant, plein de gentillesse qui avait été un compagnon bien agréable. Qu'il repose en paix..." Si vous vous ne souvenez pas de Jean-Claude, décédé à l'âge de 73 ans, il a été obligé d'abandonner l'aventure, sur décision du médecin, après 18 jours de survie. Il était magasinier en Moselle.

"C'était un homme admirable"

C'est un ami de Jean-Claude qui a annoncé sa mort sur Facebook : "Un diagnostic de cancer de la prostate a été posé il y a 2 ans qu'il a vaincu uniquement avec des moyens et techniques naturelles. Malheureusement la faucheuse, sans doute contrariée, a décidé tout de même de reprendre son âme et lui a envoyé une rupture d'anévrisme fatale (...) C'était un homme admirable, d'une très grande gentillesse, très croyant et volontaire. Toujours au service des autres. Un combattant pour la justice sociale et la vérité. Je l'aimais beaucoup et je suis heureux d'avoir croisé son chemin un moment. Repose en paix mon ami, tu as sans doute rejoint le seigneur que tu aimais tant ! Soutien à sa femme Laurence Schmitt."

News
essentielles
sur le
même thème