Ce dimanche 19 juillet 2020, Kanye West a tenu son premier meeting en Caroline du Sud, pour lancer sa candidature à la présidentielle américaine. Sauf que son discours n'a pas eu les retours espérés : le rappeur est arrivé en tendances sur Twitter à cause de ses larmes, ses propos incohérents, ses déclarations anti-avortement et sa vision de l'abolition de l'esclavage. De quoi de nouveau interroger sur sa santé mentale.

Kanye West en larmes à son premier meeting

Officiellement candidat à l'élection présidentielle US 2020 depuis début juillet 2020, Kanye West a tenu son premier meeting ce dimanche 19 juillet 2020 à Charleston, en Caroline du Sud (Etats-Unis). Sauf que pendant cet événement qui marque le lancement de sa candidature à la présidentielle de novembre, le rappeur semblait vraiment... bizarre. Ce meeting était réservé à quelques personnes qui devaient porter un masque, étaient obligées de respecter la distanciation sociale contre le Covid-19 et devant signer un formulaire de décharge de responsabilité lié au coronavirus. Jusque là, normal, ces mesures luttant ainsi contre la pandémie. Quant à l'artiste, il a débarqué en gilet pare-balles avec le mot "sécurité" inscrit de façon bien visible sur le devant.

Mais ce qui a choqué, c'est que celui qui est officiellement milliardaire malgré les désaccords sur les chiffres a fait un discours anti-avortement. Et Kanye West a même pleuré. "Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie. Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé" a-t-il assuré, en larmes. Il a aussi avoué avoir lui aussi voulu que Kim Kardashian avorte de North West. D'un coup, l'ancien pro Donald Trump a même lâché en criant : "J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille !".

En plein mouvement Black Lives Matter, Kanye West a aussi tenu à parler de l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis. Sauf qu'en parlant de Harriet Tubman, une abolitionniste très connue, il a déclaré qu'elle "n'a jamais vraiment libéré les esclaves, elle a juste fait travailler les esclaves pour d'autres Blancs". De quoi faire réagir les internautes.

Les twittos désespérés

Sur Twitter, Kanye West est rapidement arrivé en TT. Les internautes du monde entier ont débattu sur son premier discours de campagne. Et clairement, ce qui en ressort, c'est l'état fragile de sa santé mentale. Beaucoup de twittos se sont moqués de l'interprète de Flashing Lights, le trouvant incohérent, perdu, ou encore pas très au courant de l'Histoire américaine. Ils ont critiqué son discours, jugeant que ses pleurs montraient qu'il n'irait pas bien et se montrant en colère suite à ses déclarations sur Harriet Tubman. Pour la majorité d'entre eux, c'est certain, la star va mal.

Et cela pourrait même profiter à Donald Trump, qui prévoit d'être de nouveau candidat à l'élection présidentielle américaine.

Kanye West
Kanye West n'a aucune chance d'être élu mais sort son clip de campagne pro religion et famille
Bientôt une collab adidas x Nike ? Kanye West en rêve
Kanye West craque encore sur Twitter et s'attaque à l'industrie musicale
Kanye West tease des nouvelles sneakers Yeezy très futuristes, le web se moque
voir toutes les news de Kanye West Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème