Raccrochez tout de suite votre mobile, coupez-le et rangez-le dans un endroit où vous ne serez pas tenté de la récupérer. Aujourd'hui débutent les Journées Mondiales sans téléphone portable. Et comme son nom l'indique, les participants sont invités à ne répondre à aucun coup de fil...pendant trois jours !

Raccrochez tout de suite votre mobile, coupez-le et rangez-le dans un endroit où vous ne serez pas tenté de la récupérer. Aujourd'hui débutent les Journées Mondiales sans téléphone portable. Et comme son nom l'indique, les participants sont invités à ne répondre à aucun coup de fil...pendant trois jours !

Après la Journée Mondiale du Nutella, c'est au tour d'une autre addiction d'être au centre d'une nouvelle action collective : le téléphone portable. Mais contrairement à la célèbre pâte à tartiner, il est question ici de sevrage. Et pour cause, comme nous le rappelle le site Gizmodo, dès aujourd'hui et jusqu'au 8 février prochain, sont organisées les Journées Mondiales sans téléphone portable.

Imaginé en 2001 par Phil Marso, ces journées ont gagné de l'ampleur grâce à l'intervention de mouvements écolo. D'abord organisé sur un seul jour, l'événement s'étend depuis 2004 sur trois jours. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont décidé de parler de l'Adikphonia.

L'Adikphonia, Kesako ?
Sous ce nom étrange se cache une maladie addictive qui concerne les utilisateurs de téléphones portables (et en particulier de smartphones) qui vivent 24h/24 avec la peur d'être coupé du monde. Si cette addiction fait le bonheur des constructeurs comme Apple ou Samsung - qui devrait d'ailleurs annoncer très bientôt son nouveau Galaxy S4 -, a contrario, elle favoriserait les comportements anxiogènes.

Il va donc falloir opter pour d'autres moyens de communication. Pigeons voyageurs, signaux de fumée, boîtes de conserve avec un fil...Vous avez l'embarras du choix !

News
essentielles
sur le
même thème