Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Les célébrités sont de plus en plus nombreuses à se dire antispécistes. L'artiste de rue Invader, célèbre pour ses Space Invaders dans les villes du monde entier, a même lancé une collection capsule avec PETA. Une collab engagée, composée de deux tee-shirts et d'une pochette d'autocollants. Des pièces avec des messages animalistes, le tout avec son design pixelisé qu'on reconnaît bien. A shopper au plus vite pour afficher vous aussi votre engagement !

Invader x PETA : une collection antispéciste

Après Zahia Dehar et sa tribune antispéciste pour PETA en exclu sur PRBK, c'est au tour d'un autre artiste de renom d'afficher son engagement antispéciste avec l'association : Invader. L'artiste de rue et mosaïste français, connu pour ses Space Invaders qui envahissent les villes du monde entier depuis les années 1990, a créé une collection capsule avec PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). La collaboration Invader x PETA affiche des messages animalistes sur un design rappelant les mosaïques de Space Invaders et les pixels du jeu vidéo dont ils sont inspirés. Et bien sûr, les bénéfices seront reversés à l'association.

Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste
Invader x PETA : la collab de tee-shirts engagée qui se veut antispéciste

Invader, qui a recouvert les murs des métropoles (Paris, Londres, Los Angeles, New York, Tokyo, Bangkok, Berlin, Amsterdam, Genève, Rome, Melbourne, São Paulo...) a cette fois-ci utilisé son talent sur deux tee-shirts. Sur le premier est inscrit "Freedom for All" ("la liberté pour tous" en français), avec le dessin d'un être humain, un singe, un lapin ou encore une girafe. Sur le deuxième tee-shirt, vous pouvez lire "We Come in Peace. We Don't Eat Flesh" ("Nous venons en paix. Nous ne mangeons pas de chair" en français), montrant un Space Invader.

La collab engagée Invader x PETA contient aussi une pochette de 12 autocollants. Sur ceux-là sont notamment écrits "Meat Is Murder" ("la viande est un meurtre"), "Empty All Cages" ("Videz toutes les cages") et "Captivity Kills" ("la captivité tue" : pour rappel PETA avait d'ailleurs comparé la captivité au confinement pour faire comprendre aux gens ce que les animaux enfermés endurent).

Toutes les pièces sont disponibles sur le "space shop" d'Invader. Mais attention, la ligne est vendue en édition limitée, alors dépêchez-vous de commander votre modèle ! A noter que les livraisons seront envoyées à partir du 5 janvier 2021 et que vous avez aussi la possibilité de retirer vos articles commandés à la boutique éthique et végane Manifeste011 à Paris.

"Il est grand temps de tourner le dos à l'exploitation animale"

"Je suis ravi de cette collaboration, il est grand temps de tourner le dos à l'exploitation animale" a déclaré Invader dans le communiqué de presse, "J'espère que ces éditions permettront à celles et ceux qui partagent notre engagement commun antispéciste de porter leurs convictions avec style et de diffuser des messages capitaux".

Un engagement que Marie-Morgane Jeanneau, porte-parole de PETA France, soutient avec fierté : "Invader a beau travailler sous couvert d'anonymat, cette collaboration avec PETA permet de mettre en lumière la souffrance de milliards d'animaux dans les diverses industries qui les exploitent loin des yeux du grand public". "L'art a le pouvoir d'éduquer et d'inspirer" a-t-elle précisé, "et nous sommes extrêmement reconnaissants à Invader d'utiliser son grand talent pour aider les animaux qui en ont désespérément besoin".