Instagram : la vidéo qui prouve qu'on se copie tous quand on part en vacances
Difficile de se démarquer aujourd'hui sur Instagram, alors que le réseau social compte de plus en plus d'utilisateurs. Oliver KMIA a réalisé Instravel, une vidéo compilant une centaine de photos Instagram, démontrant que les photos de vacances qui inondent la plateforme ne sont pas très originales.

Lancée en octobre 2010 par Kevin Systrom et Michel Mike Krieger, Instagram a connu un succès fou au fil des années. Le réseau social de partage de photos et vidéos revendique aujourd'hui 600 millions d'utilisateurs à travers le monde, parmi lesquels certains qui en font leur métier, devenant Instagrameur ou Instagrameuse dans différents domaines : le voyage, la beauté, la nourriture, la mode... Grâce aux placements de produits, ils arrivent même à en tirer un revenu.

Plagiats en série

Alors que la concurrence est de plus en plus large, une sorte de course à la meilleure photo/vidéo s'est formée. A tel point que certaines stars sont accusées d'en plagier d'autres. C'est le cas, récemment, de Julien Tanti et Manon Marsault, accusés de copier Nabilla Benattia et Thomas Vergara pour des photos de leurs vacances. Afin de montrer que tout le monde s'inspire de tout le monde, le réalisateur Oliver KMIA a réalisé une compilation vidéo de différentes photos.

Même poses, même angles, même lieux... de nombreux posts se ressemblent ! Photo du passeport et de l'aile de l'avion, effet d'optique faisant croire qu'on empêche la Tour de Pise de tomber ou qu'on tient la Tour Eiffel entre nos doigts, poser avec les bras écartés devant le Chris Rédempteur de Rio de Janeiro, prendre en photo uniquement ses pieds dans l'eau... Il faut reconnaître que les internautes manquent parfois d'originalité !

Une vidéo moralisatrice

Mais au-delà de cette critique, le réalisateur reproche aux gens de passer à côtés de leur voyage : "Une nouvelle tendance consiste à prendre des photos partout pour les réseaux sociaux. (...) Pendant mon voyage, j'ai senti que beaucoup de gens n'avaient pas vraiment apprécié le moment et étaient accrochés à leurs smartphones. Comme si le but ultime du voyage était de se vanter en ligne et de courir après les likes et les follow.", a-t-il écrit.

News
essentielles
sur le
même thème